jeudi, 12 août 2010

Le socialiste Jean-Maurice Dehousse et le FDF André Lagasse.

En suite du décès, à 87 ans, du sénateur honoraire André Lagasse Pére fondateur du FDF Front de Défense des Francophones - plus exactement Front démocratique des francophones devenu, depuis peu, les Fédéralistes Démocrates Francocophones – l’ancien ministre socialiste Jean-Maurice Dehousse a tenu à lui rendre hommage.

Rappelant que le FDF a été le premier parti régionaliste majoritaire dans une région, Jean-Maurice Dehousse évoque la carrière académique d’André Lagasse professeur à l’Université Catholique de Louvain, dont il avait vécu le transfert forcé avec beaucoup de douleur. Plutôt homme de droite, André Lagasse a été convaincu par l’expulsion et la division de l’Université multiséculaire de la nécessité de fédéraliser le Royaume de Belgique.

De l’avis de Jean-Maurice Dehousse, André Lagasse a contribué largement, aux côtés d’hommes tels que Lucien Outers et Léon Defosset et de femmes comme Antoinette Spaak, à l’essor du FDF et à l’infléchissement de la politique institutionnelle vers le fédéralisme.  Il apporta son savoir considérable de juriste aux premiers efforts en ce sens et notamment aux travaux parlementaires qui jouèrent un rôle important dans la première des révisions constitutionnelles de l’après-guerre, celle de 1970.

On lui doit beaucoup dans la décision d’inscrire les trois régions dans la Constitution, précaution qui fait sortir ses effets au cours des semaines actuelles.(…) Se souvenir de ses interventions, c’est immédiatement faire la comparaison entre un Parlement indépendant, celui d’hier, et un Parlement qui ne l’est plus, celui d’aujourd’hui, l’une des raisons de cette déchéance étant l’absence dans les enceintes parlementaires d’hommes ou de femmes qui aient l’envergure d’André Lagasse..

09:13 Écrit par Pierre André dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.