lundi, 20 septembre 2010

Une nouvelle pièce - en argent - de 10 €.

Ce lundi, en France, la Monnaie de Paris commercialise, au travers de 3000 bureaux de postes, quatre millions de pièce en argent d’une valeur de 10 €. Le prix de revient de chaque pièce est de 5€. Un bénéfice substantiel pour la Monnaie de Paris.

 

Ces pièces présentent la particularité d’être des euros régionaux. En effet, elles portent côté pile, la devise nationale « Liberté, Égalité, Fraternité » ; côté face, le logo de l’une des 22 régions de France. À ces 22 types d’euros régionaux, il convient  d’ajouter ceux des quatre d’départements d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion).

 

Selon le Président de la Monnaie de Paris, Christophe Beaux ces euros véhiculent les symboles de l’histoire régionale et rendent l’euro plus aimable et plus proche des citoyens. Ayant cours légal, ces euros font le bonheur des numismates, un bonheur d’autant plus grand qu’il est difficile de se procurer la collection complète. En effet, le bureau de poste ne commercialise que l’euro de sa région. Vingt-six files, en perspective, à faire … Au moment où la France a assumé la Présidence de l’Union européenne, Nicolas Sarkozy a fait éditer, avec succès, des pièces de 5 €.

 

Nos gouvernements - tant fédéral que régionaux - ont raté l’occasion d’inscrire les trois Régions dans la monnaie de l’Europe en n’ordonnant pas à la Monnaie royale d’éditer également, à l’instar de la France et de l’Allemagne, des pièces spéciales à l’heure de la Présidence tournante de l’Union européenne par la Belgique. Menacée par les nationalistes flamands, la Région de Bruxelles en serait sortie renforcée et la notoriété de la Wallonie et de la Flandre accrue.  

11:08 Écrit par Pierre André dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.