dimanche, 21 novembre 2010

LE JUBILÉ DE L’ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE LIÈGE

Pour permettre à ses lecteurs de jubiler en choeur, Liège 28 ouvre exceptionellemnt ses colonnes à un chroniqueur musical averti: Jean-Marie Roberti.

Des concerts, de la télé et beaucoup de radio mais en outre

À 50 ANS, 2.000 COFFRETS DE 50 CD À 50 € !   

L’Orchestre Philharmonique de Liège a un demi-siècle, devient société royale et va réécouter Pierre Bartholomée, premier citoyen d’honneur de la Ville de Liège, directeur et chef permanent de l’O.P.L. pendant vingt-deux ans et qui, à septante trois ans, reprendra, onze longues années après une  rupture difficile, la baguette de cet orchestre qu’il amena au tout premier rang en Belgique (comme vient encore de le souligner un journal anglais) pour créer avec lui une œuvre qu’il a composée et simplement  intitulée « Symphonie ».  

 Le directeur général Jean-Pierre Rousseau et la firme de disques Cyprès ont réussi la gageure de publier une intégrale de la discographie de l’OPL : 50 ANS, 50 CD, 50 € !   Le maître d’œuvre de cette réalisation est Stéphane Dado dont depuis deux ans les très réelles compétences nous semblaient être sous-employées mais qui a recherché et réhabilité l’ensemble de la production discographique de l’Orchestre. Il reste un enregistrement de l’ère Fernand Quinet (1960-64) aucun de l’époque de Manuel Rosenthal (1964-67) puis cela s’améliore 23 disques  long playing et 47 disques compacts   originaux. Sur ces 70 enregistrements, 30 furent dirigés par Pierre Bartholomée qui devance de très loin Paul  Strauss (8), Pascal Rophé et Jean-Pierre Haeck (6 l’un et l’autre), Louis  Langrée (5) etc… Et ce coffret, comprend  cinquante pochettes bien illustrées, toujours grâce à Stéphane Dado,  qui , lui, prend la liberté de terminer à son rythme un livre analysant les cinquante années d’activités multiples de musiciens de talent  et de leurs chefs.                                                    Ce coffret de 50 CDs à un euro le CD constitue assurément  un  exceptionnel cadeau à l’approche des fêtes et son édition limitée à 2.000 exemplaires pourrait, à notre avis, être épuisée en très peu de temps. C’est tout le malheur que nous lui souhaitons car il s’agit là d’une pièce majeure de notre patrimoine musical  .

Voir également les sites de l’Orchestre (www.opl.be) &de la firme Cyprès (www.cypres-records.com/OPL50)

Jean-Pierre Rousseau a aussi écrit personnellement le livret de présentation des 50 CDs. Il confirme l’essentiel : « l’Orchestre n’a cessé de chanter dans son arbre généalogique : la musique de son territoire, au carrefour des  univers germanique et latin, sous la double influence de la rigueur allemande et de la clarté française ».  Cette réalité est par exemple illustrée par les  versions dirigées par Pierre Bartholomée (CD10) et par Louis Langrée (CD 45) de l’hymne de l’Orchestre et des mélomanes liégeois: la Symphonie de César Franck (né en 1822 à Liège, rue Saint-Pierre ).

Les trois concerts du 50ème seront dirigés par trois anciens directeurs, Pierre Bartholomée créant donc une œuvre dont la composition lui a été commandée :« Symphonie », tandis que Louis Langrée a choisi de diriger la deuxième suite de Daphnis et Chloé de Maurice Ravel et alors que Pascal Rophé reprendra (toujours sans baguette) « Le sacre du printemps » de Stravinsky les mardi 7 (en présence de la princesse Astrid) et jeudi 9 décembre à 20 heures  Boulevard Piercot à Liège (avec en outre Thierry Escaich à l’orgue) et le mercredi 8 décembre à la même heure au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles                                                                                                                                                                   Le 7 à 20 heures le concert sera intégralement diffusé en direct non seulement en radio sur Musiq3 de la RTBF mais surtout avec une présentation de Françoise Bonivert (RTC) et de Thomas Van Hamme (RTBF) sur R.T.C. Télé Liège  (et proposé à toutes les TV locales) puis rediffusé en différé télévisé sur la troisième chaîne de la R.T.B.F., le dimanche 12 décembre à 21 heures. Et au printemps prochain nous devrions découvrir un documentaire télévisé de 52 minutes signé Laurent Stinne sur l’O.P.L. et son histoire.

Le week-end des 4 et 5 décembre, Musiq3 consacrera  22 heures d’émissions à l’O.P.L. : pas seulement en diffusant une partie des 50 CDs qui  eux durent 55 heures 54 minutes et 43 secondes  (sans compter le temps de lire la moitié des 76 pages en version bilingue français – anglais  du livret) mais en ayant réalisé plus d’une centaine d’interviews, une partie de cette performance étant reprise par France-Musique et la Radio Suisse Romande , tandis que cinq concerts de l’O.P.L. seront programmés par Radio Canada. Quand on vous disait que l’O.P.L. est, au même titre que le Standard selon l’Echevin-Président Jean-Pierre Hupkens, un véritable ambassadeur de Liège sans même insister sur un tournée en Amérique latine ce printemps y compris au Venezuela (de Tshombé en 1960 à Chavez en 2010 la boucle est bouclée de la droite pure et dure à une gauche que guette parfois le risque démagogique) en passant par le Concertgebouw d’Amsterdam, par Varsovie et par Vienne (de Chopin à Mahler).  Nous pourrions encore vous parler de l’intégrale des concertos pour violon de Vieuxtemps, du Concert de Noël du 15 décembre au Palais de Bruxelles par un O.P.L. devenu royal.  De l’efficacité des coups de pouce financiers des Amis de l’Orchestre sous la houlette d’un bon organisateur de voyages, leur gastronome et œnologue Président Guy Delville, des manifestations qui vont conduire à la (re)découverte de « L’Enfant et les Sortilèges ». Mais comme pour l’historique de l’OPL, nous préférons vous renvoyer au site de l’Orchestre :  http://www.opl.be .

Un détail enfin : les journalistes (sauf peut-être exceptions que par définition je ne connais pas) n’ont pas reçu le coffret de 50 CD’s : je l’ai acheté sans hésitation car à mes yeux (et surtout à mes oreilles) il vaut bien plus que les 50 €, subventionnés par ses Amis et BNP-Paribas  banque qui avec la Ville soutiendra un concert de Noël gratuit pour les personnes démunies le 24 décembre à 11 heures, le traditionnel concert de Noël étant programmé la veille 23 décembre à 20 heures avec des interprétations de Ravel rêvées par un jeune Rousseau auquel, devenu un moins jeune Directeur général, nous souhaitons de découvrir en 2011 un Directeur musical  qui allie beaucoup de talent à une grande disponibilité.        

Jean-Marie Roberti.  

 

17:56 Écrit par Pierre André | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

Nous sommes mon épouse et moi, des mélomanes savoyards et nous avons découvert, il y a quelques années le Philharmonique de Liège lors de concerts donnés à Chambéry - maison de la Culture - sous la baguette de M. Bartholomée.
L'ensemble est un véritable enchantement d'équilibre et de mesure. Nombreux seraient les orchestres français qui devraient s'inspirer de ces qualités. Nous attendons avec ipatience de recevoir le coffret des 50 ans.

Écrit par : Salamand | samedi, 01 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.