jeudi, 03 février 2011

Chouette, le premier dimanche du mois dans les musées, chouettes également les autres dimanches de février au Grand Curtius !

     Le dimanche 6 février est le premier dimanche du mois. Constatation banale sauf pour les musées. Lorsque la Révolution française crée les premiers musées – en 1793, le Louvre – personne ne pouvait imaginer le voir payant. Hélas, au fil du temps, il faut déchanter. Le 28 janvier 1997, par exemple (1), le Disonnais Yvan Ylieff (PS), ministre en charge de la Politique scientifique fixe à 150 francs belges (3 € 72) l’accès aux Musées fédéraux.

      En janvier 2002, à l’imitation de certains musées du Nord de la France, le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée – rue des Amours à La Louvière – prend l’initiative de lancer la gratuité du premier dimanche du mois. Avec l’appui de Consoloisirs - www.consoloisirs.be – aidé à distance par le Ministère de la Culture de la Communauté française, ces musées sont, aujourd'hui, au rang d’une quarantaine à jouer le jeu de la gratituité du premier dimanche du mois.

      Parmi cette quarantaine, l’ensemble des musées communaux de Liège qui, dès septembre 2008, s’est ouvert à la gratuité du premier dimanche, sous l’impulsion de l’Échevin Jean-Pierre Hupkens. Auparavant, cette mesure n’est appliquée qu’aux Liégeois de souche sur présentation de leur carte d’identité !

      Les autres dimanches du mois, le Grand Curtius ne se contente pas d’attendre le visiteur. Ainsi, le dimanche 13 février, il propose de venir en famille au Grand Curtius afin de se familiariser au langage des œuvres d'art via notre « parcours-jeux » et partagez le plaisir d'être ensemble au musée. Ainsi, le dimanche 20 février, au programme franc-maçonnerie au Grand Curtius où le non-initié - et même l'initié - est appelé à découvrir l'histoire de la franc-maçonnerie à Liège au travers des collections du plus grand musée de Wallonie - infograndcurtius@liege.be.

      Les fidèles de Consoloisirs, le dimanche 6 février, ont choisi de rallier la Capitale européenne de la Culture 2015. Une programmation qui ressemble à un big-bang avec le CRIOC (Centre de Rechercher et d’Information des Organisations de Consommateurs) au BAM (Beaux-Arts Mons). Que du plaisir de se cultiver…

 (1) Extrait du livre Les musées aiment-ils le public ?-  Bernard Hennebert (cfr Liège 28 – 20/01/2011). 

 

 

12:53 Écrit par Pierre André dans Art | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

Pourquoi insister sur le fait que le ministre Yvan Ylieff est Disonnais. Je ne vois en effet pas en quoi sa qualité de Disonnais le prédisposerait à créer un droit d'entrée dans les musées fédéraux.
Moi qui suis Disonnais me sens profondément blessé par cette précision qui sous-entend que TOUS les Disonnais seraient de la même nature que leur bourgmestre.
Je vous demanderais de bien vouloir présenter vos excuses à la toute grande majorité des Disonnais que vous avez ainsi calomniés, involontairement ainsi que j'ose l'espérer, et de rectifier votre texte en écrivant : "par exemple (1), Yvan Ylieff (PS), ministre en charge de la Politique scientifique"

Écrit par : XG | jeudi, 03 février 2011

Merci pour votre humour au second degré.
Tous les lecteurs de votre commentaire apprécieront et riront.
Merci en leur nom.

Respectueusement

Le Liégeois Pierre André
Journaliste professionnel liégeois era F585

Écrit par : Pierre André | vendredi, 04 février 2011

Les commentaires sont fermés.