samedi, 02 avril 2011

"et tant mieux pour eux"...

        Le ministre des sports en Communauté française, le cdH André Antoine connaît bien la législation régissant le football. Il sait que des mesures spécifiques sont prévues dans le cadre des contentieux fédéraux : la loi pour la sécurité, l’application de la TVA, l’inspection sociale. Le ministre Antoine sait aussi que pas mal de clubs, et non des moindres, se soucient de ces lois comme de colin-tampon.

       Devant cette situation, il est permis de croire que le ministre va pour le moins la déplorer. Nenni. Il préfère, devant le Parlement communautaire, tenir ces propos à l’ambiguïté flagrante : aujourd’hui un grand nombre de clubs fonctionnent en ignorant totalement la législation et tant mieux pour eux !  Le ministre qui se réjouit – tant mieux pour eux ! – de voir la législation bafouée poursuit mais s’il y avait des contrôles plus pointilleux, ils se retrouveraient en infraction alors même qu’ils l’ignorent.

      À croire que le principe nul n’est censé ignorer la loi ne s’applique pas aux clubs de football. Le ministre précise même : nos clubs de division d’honneur connaissent la même situation.

20:44 Écrit par Pierre André dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.