samedi, 02 juillet 2011

L'été des indignés.

        L’émission noms de dieux  est devenue  au fil des ans, une véritable institution de service public de la RTBF-be. Animé depuis une vingtaine d’années par notre confrère Edmond Blattchen, noms de dieux s’est fait une spécialité de recevoir les plus grands noms de la pensée contemporaine. 

       Quand  Edmond Blattchen  invite, il laisse le temps à son hôte de s’exprimer. Ce qui est rare aujourd’hui, les chaînes TV préférant opter pour la brièveté, les paillettes et autres éditions spéciales. Edmond Blattchen interroge selon un canevas qui ne varie pas. À chaque émission, cinq chapitres dont le très attendu symbole. Cette règle immuable permet à chaque téléspectateur – ils sont nombreux en dépit de l’heure (22h45 dans les meilleurs cas) de diffusion – de comparer la diversité existant au sein des auteur(e)s de la pensée contemporaine.

       L’an dernier, les rediffusions de noms de dieux s’est  portée notamment  le philosophe Jean Guitton (en 1992), Ilya Prigogine (en 1997) – vingt ans après son Prix Nobel de chimie -, le violoniste Lord Yehudi Menuhin chef d’orchestre (en 1997) ou encore l’académicien Henry Bauchau (en 1998).

       Cette année qui peut se caractériser par les révolutions arabes, les cris d’indignation qui ont touché divers pays, Edmond Blattchen a choisi non seulement de changer de chaîne – il passe de la Deux à la Trois à une heure plus chrétienne 21h05, à une date fixe le lundi, dès le lundi  4 juillet jusqu’au 29 août – mais de sélectionner parmi ses invité(e)s, celle ou ceux qui manifestent le mieux leur indignation. Les huit  choisis sont dans l’ordre de diffusion : Stéphane Hessel –à tout seigneur, tout honneur, il est l’auteur de Indignez vous ! (plus d’un million d’exemplaires vendus -  suivi de Théodore Monod (le 11/7), Edgar Morin (le 18/7), Gisèle Halimi (le 25/7), Jean Ziegler (le 1/8), Arthur Haulot (le 8/8), Abbé Pierre (15/8), François Cavanna (le 22/8), Daniel Cohn-Bendit (le 29/8).

23:27 Écrit par Pierre André dans Télévision | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.