jeudi, 04 août 2011

Paul Furlan et le Crowne Plaza de Liège.

        Ministre wallon du Tourisme, Paul Furlan a eu la joie de remettre à Nagil Seggaï, directeur général du Crowne Plaza de Liège, l’écusson qui classe ce nouvel établissement dans la catégorie cinq étoiles. Paul Furlan avoue que ces 5 étoiles sont les premières de sa carrière ministérielle.

       En Wallonie, sur les 511 hôtels étoilés, il n’y en que deux à  posséder le fameux label qui leur confère le statut d’un hôtel de luxe. Le une étoile correspond à l’hôtel simple, le deux étoiles à l’hôtel standard, le trois étoiles à l’hôtel de classe moyenne et le quatre étoiles à l’hôtel de première classe.

       Un hôtel de luxe tel le Crowne Plaza de Liège doit impérativement  disposer de suite c-à-d  un espace de logement, comprenant une chambre à coucher et un local de séjour séparés, avec une porte d’accès générale, ainsi qu’une salle de bains, (…), d’une superficie minimale de 50 m2. La chambre 2 personnes doit avoir une superficie minimale de 26 mètres carrés. Autre exigence obligatoire, la salle de bains doit posséder un miroir grossissant avec éclairage incorporé. La réception doit être assurée par la présence physique d’un préposé à la réception 24h/24h. La clientèle doit avoir la possibilité de se procurer des articles cadeaux, elle doit disposer d’un service parking, d’un service nettoyage à sec, d’un service coiffeur, d’un service de secrétariat, d’un service de concierge et de bien d’autres services. L’accent est mis sur la notion de service.

        Le développement du tourisme est un objectif du Gouvernement wallon. Cette politique repose sur trois axes prioritaires : le tourisme vert, le tourisme d’affaires et les villes d’art et de culture. Le ministre Furlan constate que Crowne Plaza est un partenaire idéal du tourisme d’affaires et celui d’art et culture. C’est donc en toute logique que des projets tels que celui-ci, qui participent à l’amélioration de l’offre touristique, reçoivent mon soutien et celui de mes collègues du Gouvernement wallon. Un soutien qui ici a pris la forme de plus d’un million d’euros pour l’ensemble du projet.

12:44 Écrit par Pierre André dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.