mercredi, 15 février 2012

Didier Reynders à la rencontre de la "révolution du jasmin".

Didier Reynders.jpg

        La Tunisie de Zine-el-Abidine Ben Ali a choisi d’être représentée à Liège par Didier Reynders, consul honoraire de Tunisie. Celui-ci devenu Ministre dans le gouvernement fédéral en 1999, sa charge de consul honoraire a été assumée, jusqu’il y a peu, par le Calidifontain Laurent Burton. Les nouvelles attributions ministérielles de Didier Reynders ont amené les deux hommes à renoncer à  représenter la Tunisie à Liège. Autrement dit, pour le moment, il n’y a plus de consul honoraire de Tunisie à Liège.

        La Tunisie de Moncef Marzouki a reçu ce lundi la visite officielle du Ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders. Rudy Demotte Ministre-Président des gouvernements wallon et de la fédération Wallonie Bruxelles a pour sa part visité la Tunisie, il y a quelques mois.

       Notre Ministre des Affaires étrangères n’a pas été reçu par le Président Marzouki. Attitude totalement normale en l'occurence. En revanche, il a rencontré son homologue Rafik Abdessalem et le Ministre du Tourisme Elyes Fakhfakh. À l’un, il a, selon notre confrère tunisien La Presse, réitéré l’appui politique ferme de son gouvernement à la Tunisie en cette phase transitoire, faisant part du soutien de son pays aux efforts de la Tunisie visant à relever les défis auxquels elle est confrontée sur le plan économique et social. À l’autre, Didier Reynders a réaffirmé le soutien de la Belgique pour la relance de l’économie tunisienne, recommandant aux investisseurs et opérateurs touristiques des deux pays de se rapprocher davantage et d’explorer les nouvelles opportunités de coopération qu’offre désormais le climat de transparence qui règne en Tunisie après la révolution.

      Le gouvernement tunisien compte notamment développer un tourisme religieux qui présente des séjours all inclusive halal c'est à dire sans boissons alcoolisées. Cette offre axée actuellement sur la France permet de visiter des sites de l'Islam.

22:46 Écrit par Pierre André dans Actualité, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.