vendredi, 23 mars 2012

Julie Fernandez-Fernandez atteint un âge que Jean-Jacques Rousseau estime "convenable"

Quarante Fernandez Fernandez.jpg

       À l’occasion de ses quarante ans, le journaliste-écrivain Jean-Louis Servan-Schreiber a publié en 1977, un livre intitulé À mi-vie. L’entrée en quarantaine est le temps d’un bilan et un moment de réflexion sur son avenir. Le temps est irremplaçable et aujourd’hui est le premier jour du reste de ma vie comme le dit Victor Hugo.  

      Arrivée à cet âge, la Liégeoise Julie Fernandez-Fernandez a décidé de marquer la date avec ses ami(e)s. Le bilan de la graduée en communication est assez brillant. Entrée en politique, en octobre 2000, étant la 19ème élue avec 767 voix de préférence sur la liste PS qui obtient 20 mandats. Aux communales de 2006, elle accroît son score de 95 % 18 et devient Échevine de l'État civil, de la Population, des Mairies de Quartier et des Cimetières.

       En guise de cadeau d’anniversaire, le 20 mars 2008, elle reçoit la charge de Secrétaire d’État aux Personnes handicapées. Un poste qu’elle conserve alors que la Primature voit défiler Yves Leterme et Herman Van Rompuy.

      Aux élections régionales de 2009, dans l’arrondissement de Liége,  ses 8030 voix de préférence l’amènent cinquième des six élus socialistes liégeois aux Parlements wallon et communautaire. Aux élections fédérales de juin 2010, dans la circonscription électorale de Liège, ses 10.069 voix de préférence (premier score féminin de la liste) l’amènent sixième des sept élus socialistes liégeois à la Chambre.

      Son maiden speech a eu lieu lors de la séance plénière du 17 mars 2011. Julie Fernandez-Fernandez intervient lors la discussion sur une proposition de loi modifiant la législation afférente au congé de paternité. Elle intervient au nom de son groupe : Monsieur le président, chers collègues, notre groupe se réjouit de l'adoption de ce texte. Il mettra fin à une discrimination dénoncée depuis des années par les mouvements de défense des droits des homosexuels et des lesbiennes. En effet, ce qu'on appelle le congé de paternité n'était accessible qu'à celui dont la filiation à l'égard de l'enfant était reconnue. Sa prise de parole terminée, le président de la Chambre, André Flahaut ; Je vous félicite pour votre première intervention dans cette assemblée, madame. Les applaudissements qui accompagnent traditionnellement un maiden speech terminés, Herman De Croo, ancien président de la Chambre signale ; Monsieur le président, Mme Fernandez Fernandez a été secrétaire d'État et, même en cette qualité, elle a déjà parlé à la Chambre!

      Et maintenant ?  Julie Fernandez-Fernandez peut partager l’avis de Jean-Jacques Rousseau  voyant à quarante ans, l’âge le plus convenable pour réunir toutes les qualités qu'on doit rechercher dans un homme d'État.

13:16 Écrit par Pierre André dans Actualité, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.