lundi, 08 octobre 2012

Les Editions du Perron découvrent le monde du "Petit bouchon, un oiseau de marais".

       Le catalogue des Éditions du Perron est riche en ouvrages consacrés à la nature, aux animaux. Il est vrai qu’il y a trente ans, les Éditions du perron ont été fondées en vue de faire paraître la version française du livre À propos du chevreuil publié en allemand par Albrecht et Jenke de Bavière. Évence Coppée et Robert Massoz sont à l’initiative de cette publication et à la création de l'entreprise culturelle liégeoise..

robert massoz premier ouvrage.jpg

       Dès 1986, le jury présidé par Jean Dorst – membre de l’Institut  de France - attribue le Prix François Sommer  pour la publication  du livre Le brame, images et rituel. En 2007, rebelote, le jury présidé par l’actuelle présidente de l’Académie – section Morale et Sociologie – Marianne Bastid-Bruguière attribue à nouveau, en 2007, le Prix François Sommer au livre Saint Hubert, sa légende et la forêt. Désormais, il est acquis que les Éditions du Perron jouent dans la cour des grands. En effet, d’année en année, le Prix François Sommer est octroyé à des éditeurs tels Robert Laffont, Jean-Claude Lattès, Flammarion, etc, etc.

Petit_bouchon.jpg

       Nouvel ouvrage consacré à la nature Petit bouchon, un oiseau de marais d’Hervé Stiévenart (1). L’auteur est photographe naturaliste par passion. Cette passion est née à son adolescence en 1975. Son fils Clément a hérité du virus paternel. Hervé Stièvenart  – homme patient et doté de grandes qualités techniques – a déjà publié, en 2007, chez le même éditeur, un premier livre Au ras de l’eau, la vie secrète des marais.

Hervé Stiévenart.jpg

       Les marais, un domaine qu’il connaît bien, presque aussi bien que la vedette de son dernier opus, le grèbe castagneux, un banal, petit et insignifiant occupant du marais. Le grèbe ne supporte pas être confondu avec le canard, ces becs plats sont stupides et bruyants. Hervé Stiévenart dont le credo est on ne photographie vraiment bien que ce que l'on connaît bien a ramené des photos prises sous eau de toute beauté. Outre les splendides photos, le récit est agréable, Henri Stiévenart s’est mué en grèbe castagneux  qui raconte sa vie. Sa rencontre avec une belle inconnue arrivée la nuit passée. Nous, les grèbes, nous préférons les vols de nuit ; c’est plus discret. Le temps des amours, c’est gagné. Je crois que nous allons faire un bout de chemin ensemble (…) Nous avons trouvé un petit endroit calme dans la roselière du fond (…) Nous avons donc commencé à construire notre nid. Puis arrivent des petits grébions qui aiment se faire porter en grimpant sur notre dos. Nous les grèbes, nous apprécions les transports en commun pour notre progéniture. La suite est à découvrir dans ce très beau livre qui montre combien notre région est aussi digne d’intérêt que les paradis tropicaux inaccessibles et que la Nature, pour qui sait ouvrir les yeux, est à notre porte, méritant notre respect et notre protection.   

 

(1) Petit bouchon, un oiseau de marais  - Hervé Stiévenart (www.photos-stievenart.com) – 168 pages, format 26.5x21.5cm – Illustrations en couleur – Reliure cousue au fil de lin – Couverture cartonnée contrecollée - Éditions du Perron (www.perron.be) – 35 €

12:17 Écrit par Pierre André dans Actualité, Art, Culture | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

Article vraiment intéressant sur cet ouvrage.
Je le conseille également fortement!
Vraiment dommage que si peux de monde semble s'intéresser à la nature et à ses secrets infinis.
Bon courage pour la suite en tout cas :)
Je passerais une fois de temps en temps pour voir lire d'avantage d'articles de ta part!
Tania

Écrit par : investir en bourse | mercredi, 30 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.