dimanche, 27 janvier 2013

En compagnie de Natacha, de Pipo, de Benoît, de Nathalie, du vieux Jules, de ses potes du café Braham, François Walthéry célèbre ses 50 ans de BD au Centre Belge de la Bande Dessinée ...

daniel-fouss-belgian-comicscenter-walthery-exhibition-10_medium.jpg

        Près de 50 000 personnes ont  voyagé à bord de la compagnie aérienne Bardaf  qui s’est installée au Centre Belge de la Bande Dessinée (1), le cébébédé. La sympathique Natacha – la plus sexy des hôtesses de l’air – les a accueillis au nom du fondateur de Bardaf, le Cherattois François Walthéry.

       L’aventure commence en réalité aux alentours de la Grève de Siècle. Un maître de BD, Mittéi habite Cheratte-Hauteur. Le petit Walthéry n’a d’yeux que pour lui. Il lui demande conseil car lui aussi veut faire de la BD. Mittéi lui renseigne les arts graphiques à l’Institut Saint-Luc, rue Sainte-Marie à Liége. Le petit François Walthéry suit ce sage conseil.

       Un jour, en 1962, débordé de travail, Mittéi  charge le jeune Walthéry de réaliser les dessins sur les scénarii de Pipo et Cie. La série est publiée dans Junior, le supplément  jeunesse de l’hebdomadaire familial Chez Nous. Pas mal pour un gamin né le 17 janvier 1946 et qui porte encore des culottes courtes ! Pipo et Cie est l’objet d’un album paru en 1981.

pipocouv01.jpg

       Pipo ce n’est pas du pipeau. Le créateur des Schtroumpfs Peyo fait schtroumpfer François Walthéry. Mais schtroumpf  de schtroumpf , Peyo réalise que ses petits lutins bleus ne sont pas la tasse de thé de Walthéry. Il lui confie notamment Benoît Brisefer dont les scénarii sont écrits par  Roland Goossens. Ce duo uni pour le meilleur et le rire accouche en 1967 de Natacha, une hôtesse de l’air roulée comme un pneu neuf.  Mais, ils ne la présentent au public qu’en 1970. La ponctualité  est une vertu devancée par l’amitié, la tendresse, la gentillesse de François Walthéry.

       En 1985, Natacha se découvre une sublime sœur qui répond au doux prénom de Nathalie la petite hôtesse. C’est une période démon de midi à laquelle le Centre Belge de la Bande Dessiné fait la part belle – elle l’est incontestablement.

       Aujourd’hui, François Walthéry est d’une fidélité totale à Natacha. Pour le 21ème album de son héroïne,  Le regard du passé, paru  en 2010, il a réalisé décors, crayonnés, l’encrage et le lettrage de ses planches. Fidèle à Natacha, François Walthéry est resté également fidèle au Vieux Bleu, à Tchantchès, au wallon,  à ses amis et au café  Braham. Selon le cébébédé, il y est entre 14 et 18 heures…

Natacha et Walthéries.jpg(1)   Jusqu’au 24 février, François Walthéry 50 ans de BD, au Centre Belge de la Bande Dessinée, 20 rue des Sables, 1000 Bruxelles, téléphone 02 210 04 30, courriel : avw@cbbd.be, site : www.cbbd.be

23:33 Écrit par Pierre André dans Actualité, Art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.