samedi, 23 novembre 2013

Javeau, une île, un intellectuel gouailleur à Noms de dieux de Blattchen, ce dimanche.

Claude Javeau.jpg

       En 1880, Littré définit le javeau - terme d’eau et forêt - comme une île formée de sable et de limon par un débordement d'eau. En 1940, naît à Liège Claude Javeau qui va se révéler depuis l’Université libre de Bruxelles, une île intellectuelle – une référence en sociologie.   

      Ce dimanche, Claude Javeau est l’invité de Noms de dieux (1). Cette émission est  dédiée à François Perin, un autre intellectuel – race rare en notre Fédération Wallonie-Bruxelles. Gouailleur, provoquant, polémiste, pamphlétaire, Claude Javeau est d’une grande rigueur scientifique – vertus appréciées de François Perin qui les a également pratiquées.

      Claude Javeau est un auteur prolifique. Une quarantaine de titres, aussi bien des ouvrages scientifiques tels que Comprendre la sociologie paru chez Marabout ou aux Presses Universitaires de France Sociologie de la vie quotidienne et autres  Paradoxes de la postmodernité que des essais dont La France doit-elle annexer la Wallonie ?. Début du XXIème siècle, il publie L'Éloge de l'élitisme, une œuvre dans laquelle il constate – pessimiste humaniste – que l'élite est une espèce en voie de disparition. On ne voit pas pourquoi, à l'instar des bisons, des bonobos ou des saumons, on ne se préoccuperait pas de la protéger. Le biotope global serait sensiblement appauvri si cette espèce venait à s'évanouir.

       Dans l’élite, il range les intellectuels. Mais, aux yeux de Claude Javeau, être un intellectuel nécessite des exigences dont sont dépourvus quantité de ceux qui se rangent dans cette catégorieÊtre un intellectuel et par surcroît dans un pays qui du reste n'en est pas vraiment un, la Belgique (…) n'est pas chose aisée. J'entends bien être un intellectuel dans la lignée de ceux que les anti-dreyfusards, au début de l'autre siècle ont désignés comme tels, c'est-à-dire ces lettrés qui avaient choisi de s'opposer au sens commun et aux passions communes, et non pas être de ces "organiques" dénoncés par Gramsci, qui ne font qu'accorder une légitimation symbolique à l'air du temps. Pour ces derniers, les médias sont leur terrain de chasse privilégié (…) Des intellectuels de ce type, qui tout au plus ne pourraient prétendre qu'au statut de demi-solde de la pensée, sont légion : de Philippe Geluck à B.H.L., on ne peut manquer de les croiser dans toutes les pages et sur toutes les ondes. On n'est certes pas obligé de les lire, les regarder ou les écouter.

noms de dieux.jpg

(1)                  En TV, dimanche 24 novembre sur La Deux de la RTBFbe vers 22h45 – Rediffusion dans la boucle de nuit du mercredi 27 au jeudi 28 novembre, sur La Deux vers minuit trente.

 Sur le Net, rubrique Revoir, durant une semaine à partir du lundi 25 novembre

Bernadette Legros.jpgEn collaboration avec Nathalie Lenaerts,  la Liégeoise Bernadette Bawin-Legros – docteur en sociologie – a publié Claude Javeau, témoin de son temps, un intellectuel très souvent iconoclaste, à juste titre.

13:55 Écrit par Pierre André dans Actualité, Spiritualité, Télévision | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.