vendredi, 31 janvier 2014

Prendre ses désirs pour des réalités ...

       La newsletter des Médias Catholiques, Cathobel a publié ce vendredi matin un numéro spécial. Une seule information : Le Conseil de l’Europe tance la Belgique au sujet de l’euthanasie des enfants ! On y lit notamment : Ce jeudi, le Conseil de l’Europe a publié une forte critique envers le projet belge d’euthanasie des enfants. Une parole forte et inédite. Une déclaration écrite du Conseil de l’Europe, signée par des députés de plusieurs pays, estime que la Belgique se trompe lourdement (…) C’est la première fois qu’une instance internationale met si sévèrement en garde la Belgique au sujet de l’euthanasie des enfants malades. Aucun expert n’a pû être entendu par la Chambre des représentants. Celle-ci entendra-t-elle le Conseil de l’Europe ?

       Un lien placé par Cathobel permet de prendre connaissance de la  déclaration écrite du Conseil de l’Europe. Il s’agit de la Déclaration écrite n° 567 intitulée La légalisation de l’euthanasie pour les enfants en Belgique.

       Sous ce titre, il est écrit : Cette déclaration écrite n’engage que ses signataires. Autrement dit, le Conseil de l’Europe - organisation internationale regroupant  47 États européens dont la mission est la promotion de la démocratie, la protection les droits de l’homme et l'état de droit – n’a nullement tancé la Belgique au sujet de l’euthanasie des enfants.

       Les signataires de la déclaration écrite sont 58 parlementaires alors que l’organe délibérant  du Conseil de l’Europe - l’Assemblée Parlementaire  - se compose de 318 représentants et de 318 suppléants désignés par les parlements nationaux des États membres. À ne pas confondre cette Assemblée Parlementaire avec le Parlement Européen, organe parlementaire de l’Union européenne.

       Ces 58 parlementaires proviennent de 27 pays. 7 sont Britanniques, 5 émanent de la Fédération russe, 4 de l’Espagne,  4 de l’Italie et 4 de la Roumanie. Politiquement, 33 des signataires se revendiquent du groupe du Parti populaire européen – 394 membres, effectifs et suppléants confondus -, 10 du groupe socialiste – 194 membres, effectifs et suppléants confondus – et 10 du groupe des démocrates européens – 81 membres, effectifs et suppléants confondus.

13:47 Écrit par Pierre André dans Actualité, Europe, Politique, Religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

dimanche, 26 janvier 2014

Le poids des mots ...

       Le poids des mots, le choc des photos, ce slogan prend tout son sens pour une consœur de Paris-Match depuis très exactement 18h45, le samedi 25 janvier. Suite à un coup de fil de monsieur François H., l’AFP publie une dépêche d’une concision extrême au point qu’il convient de parler d’une dépêche laconique.

       Mais, en direct de l'Élysée, une journaliste de LCI qualifie cette dépêche de lapidaire, mot repris con amore par l’ensemble des journalistes et commentateurs. Certes - si l’on en croit le Dictionnaire culturel en langue française d’Alain Rey -  le mot lapidaire depuis 1907 évoque par sa concision et sa vigueur le style des inscriptions gravées sur la pierre des monuments. Incontestablement,  le terme lapidaire appartient au langage des pierres, précieuses ou non. Les lapidations ont été pour les hommes, selon Bernadin de Saint-Pierre, leurs premiers supplices.

... ième Président de la République française est François Hollande

19:18 Écrit par Pierre André dans Actualité, francophonie, Media, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

samedi, 25 janvier 2014

Julia Kristeva, hôte de Noms de dieux, ce dimanche 26 janvier.

Julia_Kristeva_photo_J_Foley.jpg

 

         En recevant Julia Kristeva citoyenne européenne, d’origine bulgare, de nationalité française et d’adoption américaine, Edmond Blattchen reçoit dans noms de dieux (1) une personnalité qui est linguiste, sémiologue, philosophe, psychanalyste et écrivaine.

         Elle est, depuis 1966, l’épouse de l’écrivain Philippe Sollers. Cependant, Julia Kristeva n’est pas madame Sollers. Sans sombrer dans le people et autres chichis qu'affectionne la chaîne publique francophone, l’explication est simple, Sollers est un pseudonyme. Joyaux est son nom et  Julia Kristeva est, aux yeux de la législation française, madame Joyaux. Jamais, l’état-civil n’a mieux exalté les diverses facettes de l’hôte de noms de dieux, hôte qui a conservé le nom de son papa!

        Athée, Julia Kristeva a reçu une invitation du pape Benoît XVI à participer à la tête d’une délégation de non-croyants, en 2011, aux Rencontres d’Assise, mouvement visant à un dialogue inter-religieux. Le pape y a défendu l’idée nécessaire d’affirmation de sa foi en préalable à tout dialogue avec l’autre en vue d’atteindre la paix. Julia Kristeva a plaidé pour un nouvel humanisme qui respecte à la fois les valeurs de l’héritage gréco-judéo-chrétien et celles des Lumières.

       Il faut savoir que parmi la quarantaine d’ouvrages publiés – ouvrages qui lui ont valu d’être première récipiendaire du Prix Holberg (le Nobel des sciences humaines, du droit et de la théologie doté de 4 500 000 de Couronnes norvégiennes), le Prix Arendt, le Prix Havel sans compter les Doctorats Honoris Causa décernés par de multiples Universités – Julia Kristeva en a consacré plusieurs aux religions notamment Cet incroyable besoin de croire, Thérèse mon amour.

       De son origine bulgare, Julia Kristeva a gardé une passion pour Cyrille et Modeste qui lui ont légué le goût de l’alphabet. Chaque année, le 24 mai, comme la majorité des Bulgares, elle célèbre la journée de l’alphabet slave et la culture bulgare, communément appelé la fête de l'alphabet. Le 24 mai, chacune et chacun arbore une lettre. Le hasard des rencontres permet de composer des mots et ensuite des phrases…  C’est un jour de fête officielle populaire intelligente. Notre concitoyen, Émile de Laveleye, professeur d’économie politique à l’Université de Liège, spécialiste des Balkans, ami de la Bulgarie, a été contemporain de la création de cette fête au XIXème siècle.

1) En TV, dimanche 26 janvier sur La Deux de la RTBFbe vers 23h05 – Rediffusion dans la boucle de nuit, sur La Deux, du mercredi 29 au jeudi 30 janvier, sur La Deux vers minuit.

 Sur le Net, rubrique Revoir, durant une semaine à partir du lundi 27 janvier.

13:51 Écrit par Pierre André dans Actualité, Culture, Spiritualité, Télévision | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

lundi, 20 janvier 2014

... déjà 100 ans !

       Que ne faut-il pas entendre lorsqu’on fait le choix de regarder la chaîne publique francophone. Ainsi, face à l’ambassadeur de France, S.E.M. Bernard Valéro,  Gérald Watelet  déclare : il y a un événement qui nous rapproche aussi puisque nous sommes en 2014 et on fête les cent ans du début de la première guerre mondiale. Fêter le début d’une guerre qui a causé la mort de neuf millions de personnes,  ça vraiment C’est du Belge !

 

Dépôt de fleurs.jpg

18:46 Écrit par Pierre André dans Actualité, Télévision | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

jeudi, 16 janvier 2014

La Cité Miroir

slideportesouvertes.gif

       Se conformant à une pratique ancestrale liégeoise d’inaugurer avant la fin des travaux, il a été procédé hier à l’inauguration de la Cité-Miroir installée dans le bâtiment des anciens Bains et Thermes de la Sauvenière. Inauguration qui a vu des mandataires émanant des quatre formations politiques prendre la parole. Pluralisme impose. Un point commun aux quatre discours : c’est ici que j’ai appris à nager.

       Ensuite, cinq orateurs ont mis en valeur le rôle citoyen que doit jouer la Cité Miroir. Constatant que les cinq orateurs sont peu ou prou proche du parti socialiste, le conseiller communal MR Pierre Gilissen n’a pu s’empêcher de relever que le pluralisme s’impose également au sein du PS !

11:44 Écrit par Pierre André | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

samedi, 11 janvier 2014

Une seule lettre les différencie et pourtant un monde les sépare. Solidaire ou solitaire ?

       Tout à l’ego semble être la devise de 2014. Pour ne prendre qu’un exemple, Yahoo  a modifié son ergonomie. Les courriels n’atterrissent plus dans notre boîte de réception à notre nom – un nom de poète de l’avis de Jenny, la patronne du Limousin, un beau souvenir de jeunesse. Désormais, tous les courriels  sont  adressés  À moi !

10:50 Écrit par Pierre André dans Actualité, Social | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

mercredi, 01 janvier 2014

Liège et Verviers, des cités que la SNCB ne cite plus à Bruxelles ...

SNCB-logo.png

        Naguère, les panneaux indicateurs sur les quais de Bruxelles-Midi, Bruxelles- Central ou Bruxelles-Nord, renseignaient - en grandes lettres immobiles - les villes situées sur l’itinéraire du train en direction d’Eupen.  Le voyageur, navetteur ou étranger, savait ainsi que son train passait à Louvain, Liège G., Verviers C. Eupen. En lettres mobiles plus petites, il était précisé les gares où le train marquait un arrêt.

       Depuis peu de temps, ces panneaux sont plus laconiques. En grandes lettres immobiles, ils se contentent de citer la première ville rencontrée sur le parcours et la ville terminus soit Louvain Eupen. Les noms de Liège G. et Verviers C. sont passés à la trappe et ne survivent qu’en lettres mobiles plus petites.

       De la même manière que dans le générique d’un film ou sur une affiche annonçant un spectacle, il est de mise de veiller à la taille des lettres, il est important pour la notoriété de ces deux villes de figurer en haut des panneaux indicateurs de la SNCB.

       Il est permis de demander la raison qui a motivé ce changement de la signalétique de la SNCB. Changement qui risque de mener à des aberrations.  Ainsi à Namur, les panneaux indicateurs des trains vers Liège se borneraient à afficher Huy Liers !

18:15 Écrit par Pierre André dans Actualité, Liège | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg