samedi, 24 mai 2014

Tête de la liste 6 -FDF- Cristina COTEANU dépose plainte auprès de la Computer Crime Unit. Cristina COTEANU est privée de tout moyen d'expression !

       Ce samedi matin empruntant le train pour assister à Verviers Champêtre - un succès remarquable tant au Parc de l’Harmonie qu’au Centre touristique de la laine et de la Mode (CTLM) où notamment Dorothée Luis a présenté une dizaine de races ovines et Paul Fauconnier a conté les aventures réelles survenues  dans son patelin de Pouillou-Fourneau – nous avons eu la surprise de découvrir en cadeau d'un voyageur inconnu un livre Aller à l’essentiel et simplifier sa vie. Première phrase en exergue une citation de Jacques Delors la société de consommation a privilégié l’avoir au détriment de l’être.

         Nous revoici ramené à la réalité des élections européennes qui ont vu, en Fédération Wallonie-Bruxelles, le service public de Radio-Télévision se muer en Radio-Télévision d’État quasi du style Corée du Nord. En Corée du Nord, est d’office invité  dans toutes les émissions d’interviews et de débats le Parti tandis qu’en Fédération Wallonie-Bruxelles sont d’office invités, dans toutes les émissions d’interviews et de débats, (…) les partis suivants : PS, MR, ECOLO et CDH. La Corée du Nord ne s’encombre pas de réserve de style démocratique tel un intérêt éditorial, journalistique et informatif. En Fédération Wallonie-Bruxelles oui et on résout le problème en invitant à droite, le PP et à gauche, le PTB. Le dieu objectivité dont le culte a été de rigueur, autrefois, dans la Radio-Télévision de service public se satisfait aujourd’hui de ces simagrées dans la Radio-Télévision d’État.

        Cette Radio-Télévision d’État ne reconnaît pas l’intérêt éditorial, journalistique et informatif  d’une candidate telle Cristina Coteanu, première effective de la liste numéro 6, Fédéralistes démocrates francophones. Sous Ceausescu, les parents Coteanu se sont réfugiés en Belgique avec leur fille Cristina. Le tyran Ceaucescu éliminé, les Coteanu retournent en Roumanie. Leur fille fait de brillantes études tant à Iasi que dans diverses universités d’Europe. Quadrilingue (roumain, français, anglais, néerlandais), elle est notamment aujourd’hui  professeur de droit européen à l’ULB, dirige le Centre Bigwood de l’Institut d’Études Européennes de l'ULB.

         Sa campagne électorale, Cristina l’a fait sur les réseaux sociaux tels Facebook. Mais ses comptes ont été piratés. Vendredi après-midi, l’agence Belga a diffusé une dépêche selon laquelle la tête de liste FDF pour les élections européennes, Cristina Coteanu, a déposé plainte vendredi auprès de la Computer Crime Unit (CCU) de la police fédérale, après avoir été victime, à deux reprises depuis le début du mois d’un piratage de compte Facebook. À deux jours des élections, tous les coups semblent permis dans notre belle démocratie…

 

Cette page n’est malheureusement pas disponible.

Le lien que vous avez suivi peut être incorrect ou la page peut avoir été supprimée.

23:31 Écrit par Pierre André | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.