lundi, 23 juin 2014

Coupe du Monde : vae victis

        Liège 28 a ses bureaux sur une avenue liégeoise. Ses voisins sont charmants. L’un d’eux a arboré au début du Mundial trois drapeaux ; un belge, un marqué du signe du diable et un portugais. Lors des précédents tournois tel l’Eurofoot, seul ce dernier orne sa fenêtre. Il demeure sa place tout au long de la compétition.

        Mais, à ce Mundial, le pavillon portugais a disparu dès avant-même que l’équipe lusitanienne ne soit éliminée. Les Diables rouges ont désormais un nouveau supporter exclusif !

15:34 Écrit par Pierre André dans Actualité, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.