mercredi, 10 septembre 2014

Premier invité de noms de dieux, Alexandre Romanès-Bouglione.

        Des divergences de vue entre père et fils, il y en a partout dans le monde y compris dans le monde magique du cirque. On a beau être équilibriste, dompteur de fauves, il y a un moment où trop, c’est trop. Estimant que le cirque de la famille s’éloigne un peu trop de l’esprit et de la tradition tziganes, Alexandre Bouglione – fils de Firmin - s’en va. 

        Il écrit des poèmes, rencontre Jean Genet dans l’escalier. Ils habitent le même immeuble… Ils sympathisent, Jean Genet l’encourage à écrire. Gallimard le publie. Après avoir exercé l’un ou l’autre métier, l’envie du cirque le reprend. Avec sa seconde femme, Délia Romanès, une Roumaine, il fonde le cirque Romanès. Ce cirque, premier cirque européen tzigane, représente la France lors de l’Exposition Universelle de Shanghai en 2010.

        Edmond Blattchen reçoit ce samedi (1) Alexandre Romanès-Bouglione à l’émission noms de dieux. Son invité est une personne-ressource des médias français lorsque l’actualité met en avant un drame ou l’autre vécu par un groupe gitan dans l’Hexagone. Dans l’émission de service public de la RTBF.be, l’invité d’Edmond Blattchen se livre davantage. Ainsi, au chapitre phrase, Alexandre Romanès-Bouglione présente un proverbe indien assurant tout ce qui n’est pas donné est perdu. Quant au chapitre pari, la vision est si on veut vraiment trouver une solution réelle aux problèmes que posent les tribus tziganes, il faut agir avec l’Europe.

noms de dieux.jpg

(1) Diffusion  le samedi 13 septembre  2014 sur « la deux » vers 22h45. Rediffusion dans la boucle de nuit  sur « la deux » du mardi 16 au mercredi 17 septembre  vers 0h40. Sans oublier, la possibilité de voir l’émission durant une semaine sur le Net.

 

 

 

22:18 Écrit par Pierre André dans Actualité, Culture, Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.