mardi, 11 novembre 2014

14 novembre 2014 : Centenaire du Corps consulaire de la Province de Liège.

        La première phrase du préambule de la Convention de Vienne sur les relations consulaires rappelle que depuis une époque reculée, des relations consulaires se sont établies entre les peuples. Le préambule se dit persuadé que la Convention va contribuer à favoriser les relations d'amitié entre les pays, quelle que soit la diversité de leurs régimes constitutionnels et sociaux. Parmi les nombreuses fonctions imparties aux consuls figure notamment celle de prêter secours et assistance aux ressortissants, personnes physiques et morales, de l'État d'envoi.

        Trois mois, jour pour, après le massacre de la place de l’Université en août 1914, les consuls en poste à Liège – une quarantaine – se rassemblent afin d’unir leur force sous la présidence de Gustave Ghilain, consul des États-Unis Mexicains. Dans un discours mémorable prononcé le samedi 8 mars 1919, celui-ci a fait le bilan de l’action des consuls durant le conflit. Nous devons pourtant constater que les autorités occupantes nous ont reconnu, pour nous et pour nos nationaux, certaines prérogatives que nous avons obtenues en nous appuyant les uns sur les autres. Le Président Ghilain de mettre en exergue certaines actions en faveur de la Belgique telle celle du consul des Pays-Bas neutres au conflit ;  En s'appuyant sur les textes en vigueur, Mr Oudenne a su empêcher les charbons belges de passer en Hollande et que les graviers prétendument destinés à la réfection de nos routes, soient dirigés au front pour servir à la construction et à la consolidation des tranchées allemandes.

        Conscient de l’importance représentée par ce Cercle consulaire appelé par la suite Corps consulaire de la Province de Liège, son Bureau – le Doyen, Fernand Goffioul (Espagne), le Vice-Doyen Sidi Nour El dine El Alaoui (Maroc), le Secrétaire Général Didier Bronne (Norvège) et le Secrétaire Général adjoint Jean-Marie Roberti (Mexique) – a décidé de marquer le Centenaire de leur institution d’un éclat tout particulier.

        Sous la Présidence d’honneur de Dimitris Avramopoulos – Commissaire européen aux Migrations et Affaires intérieures – et de Didier Reynders – Ministre des Affaires étrangères -, tous deux anciens consuls à Liège, la journée du Centenaire, le vendredi 14 novembre 2014, met en valeur les divers atouts du Pays de Liège. Atouts économiques, patrimoniaux, culturels et institutionnels – Wallonie, Université, Province, Ville – sont présentés aux 21 ambassadeurs de 20 pays par les 52 membres du Corps consulaire de la Province de Liège.

        21 ambassadeurs de 20 pays, le rapport peut sembler bizarre à première vue. Mais il convient de se souvenir que Bruxelles, capitale du Royaume, est aussi le siège de l’Union Européenne, de l’OTAN, institutions auprès desquelles sont accréditées diverses délégations dont le chef a rang d’ambassadeurs. C’est notamment le cas de la Finlande qui dépêche à Liège S.E. Per-Mikaël Engberg, ambassadeur auprès du Roi et S.E. Madame Pia Rantala, ambassadeur auprès de l’OTAN. Pour être précis et un rien people, Per-Mikaël et Pia sont époux. Per-Mikaël confesse il nous est particulièrement important de pouvoir profiter pendant nos vacances d’été de notre chalet situé dans l’archipel de Turku ; quant à l’hiver, nous nous sommes habitués au fil des ans à passer une semaine de ski dans les Alpes.

        Le public est convié à visiter une exposition en la Salle des Professeurs (1) où sont présentés la plupart des 46 pays qui ont fait choix permanent de la Province de Liège à travers les 52 personnalités du Corps Consulaire centenaire. Le public est également invité à 15 heures, à la Salle Académique de l’Université de Liège pour y entendre notamment Paul Delforge de l’Institut Jules Destrée retracer l’histoire consulaire au Pays de Liège.

 photo

(1)    Exposition accessible de 10 à 18h le 14 novembre 2014.

16:12 Écrit par Pierre André dans Actualité, Liège, Université | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.