samedi, 15 novembre 2014

Vous sentez vous capable ? Cette question posée à un noir a-t-elle un relent de racisme à la Dupont-Lajoie ou non ?

Lisélélé.jpg

        Au journal télévisé de la RTBFbe de 19h30 du 11 novembre, comme bien d’autres, nous avons été surpris par une des questions posées au premier échevin pressenti pour assurer l’intérim de bourgmestre de Sambreville. La question a été vous sentez vous capable ? Il convient de savoir qu’aux élections communales d’octobre 2012, le premier échevin classé en 29ème position a réalisé le 3ème score de votes de préférence. Dans le civil, le premier échevin est docteur en médecine et sociologue. Mais, il est noir de peau.

        Estimant que ce type de question vous sentez vous capable ? à un noir de peau a un relent de racisme à la Dupont-Lajoie, confraternellement nous avons adressé un courriel au directeur de l’information et des sports laissant la réponse à sa réflexion.

        Dix-huit minutes plus tard, nous avons reçu réponse fort civile : je m’inscris en faux contre votre sentiment (…) y voir un relent de racisme ne me paraît pas du tout recevable. La preuve peut en être que la réponse du nouveau bourgmestre montre bien qu'il n'a pas la même perception que vous de cette question. Le nouveau bourgmestre s’est borné à dire chaque personne à une vue de soi et les autres pensent ainsi tout comme interrogé sur une procédure judiciaire à l’instruction, il a répondu je ne m’appelle pas Justice mais Denis Lisélélé.

        Selon le directeur de l’information et des sports, la capacité de tout responsable politique qui prend en charge de nouvelles responsabilités est une interrogation légitime et même une question d'intérêt général. Nous posons souvent cette question dans des circonstances aussi difficiles où délicates. 

De la même sorte, nous (médias) nous posions la question de la capacité de Elio DI Rupo de diriger un gouvernement après une longue crise politique, comme celle, de Charles Michel dans les circonstances actuelles.  

Ne croyez-vous pas que ce type de question peut aussi être posée à de nombreux bourgmestres concernant la gestion de leur ville? Bien à vous.

        Nous n’ajouterons aucun commentaire à ces propos laissant à chacun sa réflexion ! 

 

23:40 Écrit par Pierre André dans Actualité, Media, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

Il arrive que l'inconscient journalistique frappe sans prévenir..

Écrit par : François | dimanche, 16 novembre 2014

Faut arrêter, et si la question avait été posée à un homme qui n'aurait pas été de couleur, ça changeait quoi ? Et déjà, le titre "question posée à un noir" pourrait lui-même poser la question de relent de racisme.

Écrit par : Fawim | dimanche, 16 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.