mercredi, 28 janvier 2015

Blattchen reçoit dans noms de dieux du 31 janvier Lucien François, créateur du "jurème"

 

françois4400carre_(2)(1).jpg

        Diffusée ce samedi 31 janvier, l’émission noms de dieux a été enregistrée le mardi 2 décembre 2014 soit avant les événements de janvier. Plongés dans un actualité bouleversante, les propos tenus par l’invité d’Edmond Blattchen, Lucien François (1) n’en sont que davantage percutants.

        Dès le titre qu’il écrit noms de dieux :noms de ?, au choix de l’image, une pièce monnaie du IIIème Reich avec la phrase Du bist nichts, dein volk ist alles (traduction : tu n’es rien, ton peuple est tout) ou la phrase il faut respecter les opinions de tous, Lucien François avec des mots simples dénonce les confusions et en appelle à la rigueur et à la responsabilité.

         Né à Chênée, juriste, Lucien François enseigne, à l’ULg, le droit social, le droit pénal et l’évolution de la philosophie du droit à l’époque contemporaine. Magistrat, il siége au Conseil d’État et à la Cour  constitutionnelle tout en conservant sa chaire de philosophie du droit.  Dans une chronique parue en juin 1992 , le Journal des Tribunaux décrit ce cours où après avoir exposé scrupuleusement les idées de quelques grands penseurs, Lucien François joint les siennes, par souci d’honnêteté, pour que les étudiants soient au courant de ses préférences. Il les a consignées dans un volume relativement mince : « Le problème de la définition du droit » qui est et, heureusement, reste souvent dans les mains de tous les étudiants liégeois, même après qu’ils ont passé un examen redouté. Qui veut connaître Lucien François doit le lire …

        Effectivement Lucien François a écrit mais pas à la-va-vite. Ainsi, il a consacré quinze ans à rédiger Le Cap des Tempêtes, essai de microscopie du droit (2). Considéré comme une œuvre de démystification du droit par le droit , cet ouvrage a enrichi la langue française d’un néologisme le jurème, qui se définit le plus petit élément spécifique du droit, sa particule élémentaire. Autre vertu du Cap des Tempêtes relevée par le professeur à l’École  de droit de la Sorbonne, Pierre Mayer : , une œuvre d’une très grande qualité littéraire, où l’élégance du style, la rigueur de la pensée et un humour d’autant plus délectable qu’il ne se donne jamais pour tel se combinent harmonieusement.

        Tout au long de ce noms de dieux, Lucien François se montre rationaliste rigoureux, agnostique sceptique, libre penseur pour qui le doute et l’esprit critique constituent les armes les plus sûres contre les dérives majeures qui menacent notre époque, et notamment le grégarisme et le fanatisme. Bref, tel son portait tracé par Edouard Delruelle : un perceur de masque qui dissout les fictions, démontre les artifices, afin d'atteindre le sous-sol des rapports de force véritables.

RTBF Deux.jpg

(1)    Diffusion  le samedi 31 janvier 2015 sur « la deux » vers 22h40. Rediffusion dans la boucle de nuit  sur « la deux » du 3 février dès 01h40. Sans oublier, la possibilité de voir l’émission durant une semaine sur le Net, en cliquant sur www.ladeux.be/revoir

Cap.png

(2) Le cap des Tempêtes – Lucien François – Préface Pierre Mayer – Éditions Bruylant (Bruxelles) et LGDG (Paris) – 2ème édition – Paru en août 2012 – 334 pages - 58€

10:54 Écrit par Pierre André dans Actualité, Culture, Spiritualité, Télévision | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

jeudi, 22 janvier 2015

Achetez "Charlie Hebdo", un conseil de "Siné Mensuel" !

        En juillet 2008, une querelle – l’affaire Siné -agite les milieux intellectuels français. Les détails de cette querelle historique, chacun peut les trouver sur le Net et, comme on dit, se faire une religion sur la querelle. À la grosse louche, Philippe Val patron de Charlie Hebdo vire Siné qui, en réaction, crée, à 80 ans, Siné Hebdo devenu Siné Mensuel, le journal qui fait mal et ça fait du bien.

        Le mercredi 14 janvier 2015, jour de parution du Charlie Hebdo tiré à sept millions, Siné Mensuel sort un hors-série (1). La première page toute noire proclame, en grands caractères, ACHETEZ CHARLIE tandis qu’un clown  déclare : si t’as pas encore pris une balle à 50 ans, t’as raté ta vie.

        En page deux, une lettre-éditoriale de Siné intitulée je suis Charlie. La première phrase ; ON SÈME NOS ZONES, ILS SÈMENT LA MORT ! Jusque-là, je n’avais pas tellement conscience de l’importance du rôle qu’on jouait, mes potes dessinateurs « fouteurs de merde » et moi, dans cette société à la con. Il avoue que parfois le découragement l’a saisi lorsque nous avions de plus en plus de mal à joindre les deux bouts, les uns comme les autres (…) La déferlante « JE SUIS CHARLIE » me redonne singulièrement envie de continuer le combat et toujours plus radicalement !

        S’adressant à ses potes Charb, Tignous, Cabu, Wolin, Honoré, Siné termine sa lettre …vous faites pas de mouron, on continue plus que jamais…BANZAÏ ! En P.S. Siné ajoute en lettres rouges : à tous ceux qui restent, là-bas, gaffe à Philippe Val qui doit rôder dans vos parages. L’inimitié entre les deux  hommes est toujours vive. Et pourtant, si Val ne l’avait viré, Siné se serait (vraisemblablement) trouvé en compagnie de ses potes, le mercredi 7 janvier 2015, à la réunion de rédaction, au 10, rue Nicolas-Appert… Quelle ingratitude !

 

(1)    Siné Mensuel Hors-Série -8 pages – 2€50. Prochain numéro, le premier mercredi du mois – 32 pages – 6€10

10:00 Écrit par Pierre André dans Actualité, Culture, Media | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

dimanche, 18 janvier 2015

L'art épistolaire : l'art des câlins et des malins de la Bafouille Incontinente !

Je pense à toi tout le temps

        En prélude à la Saint-Valentin, le 21 janvier a été décrétée – par qui, mystère, par Charlie ? - la journée des câlins. L’occasion rêvée pour envoyer des cartes  via la Poste. Les spécialistes des cartes envoyées par courriel se sont précipitées sur ce nouveau filon ; Envoyez des cartes attendrissantes à vos proches. Des câlins, des bisous, des mots doux : exprimer sa tendresse, c'est bon pour le moral. Le made in France est de rigueur ; toutes ces cartes sont créées et imprimées dans notre centre de production basé en France. Chaque carte a un coût, 0.99€, mais la livraison est gratuite. Déposés à la Poste, le lundi 19, les câlins vont arriver à destination le mercredi 21. Le commerce est le commerce. Toujours du neuf…comme un célèbre magasin de jouets l’a longtemps affiché sur sa vitrine au 9 rue de l’Université.

        Journée des câlins ou pas, nombre de Liégeois(e)s, aiment pratiquer l’art épistolaire. Elles/Ils le renouvellent sans cesse au point que depuis trente ans, une revue La Bafouille Incontinente (1) accueille leurs lettres sur des thèmes aussi sérieux ou délirants que d’écrire à Jules César ou Jeanne d’Arc. Dans sa dernière livraison La Bafouille Incontinente a adressé un courrier à l’inventeur du zéro. Point n’est besoin d’écrire telle une marquise pour oser le plaisir de bafouiller.

        Comme le plaisir se partage et croît du même coup, chaque parution trimestrielle est suivie d’une lecture par les auteur(e)s (2). Le public devenu le destinataire déniche les subtilités du texte Si le texte plaît, chacun(e) se sent couvert(e) de câlins. La marquise n’a-t-elle point écrit : c’est une chose plaisante à observer que le plaisir qu’on prend à parler, quoique de loin, à une personne que l’on aime, et l’étrange pesanteur qu’on trouve à écrire aux autres.

 

 (1)    Contact : Marcelle Imhauser - rue du Général De Gaulle 200/82  Liège 4020 -
marcimhauser@hotmail.com

(2)    19 février, 18h, à l'Aquilone, 25, Bd Saucy, 4020 Liège – PAF gratuite -. Revue: 5€

 

17:13 Écrit par Pierre André dans Actualité, Art, Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

mercredi, 14 janvier 2015

"LE MALADE IMAGINAIRE" - Comédie de Monsieur Molière - au Théâtre de l'Étuve.

moliere.jpg

       En ce mois de janvier, le programme de l’Étuve compte six représentations publiques du Malade imaginaire outre les représentations privées destinée aux écoles (1). Mis en scène par John Grégoire dans un décor de Jean-Marie Rouffart, ce classique a été revisité. Ainsi l’action se situe entre les deux guerres et ce n’est que plus drôle.

       En bourgeois de cette époque du siècle dernier, entendre Argan  (Philippe Dengis) énonçant Trois et deux font cinq, et cinq font dix, et dix font vingt; trois et deux font cinq (…) Est-il possible qu'on laisse comme cela un pauvre malade tout seul? ou  Diafoirus (Michel Udiany) Nous sommes dans toutes nos visites pour porter secours aux malades, et non pour leur porter de l'incommodité ne manque assurément pas de charme. Molière demeure Molière et l’humanité aussi. À mourir de rire ou mdr !

étuve.png

(1) Le Malade imaginaire de Molière – Représentations publiques les 16, 17, 23, 24, 30 et 31 janvier à 20h15– Théâtre de l’Étuve – PAF 15 et 13 € - Réservation : SMS 0492 /56 29 10 reservationetuve@gmail.com

Représentations privées, contact Philippe Dengis 0475/23 92 55

18:55 Écrit par Pierre André dans Actualité, Culture, Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

mardi, 13 janvier 2015

Un message papal dans la note "Charlie".

         Dans un climat tout remonté par l’alternance présidentielle dans la République socialiste démocratique  de Sri Lanka, le pape François a notamment déclaré : Je suis convaincu que les personnes qui appartiennent à des traditions religieuses différentes ont un rôle essentiel à jouer dans le processus délicat de réconciliation et de reconstruction qui est en cours dans ce pays. Pour que ce processus ait lieu, il faut que tous les membres de la société travaillent ensemble et que chacun ait droit à la parole. Tous doivent être libres d’exprimer leurs propres préoccupations, leurs besoins, leurs aspirations et leurs peurs. Mais, surtout, ils doivent être prêts à s’accepter mutuellement, à respecter les diversités légitimes et apprendre à vivre comme une unique famille. Chaque fois que les personnes s’écoutent humblement et de manière ouverte, les valeurs et les aspirations communes apparaîtront toujours plus visiblement. La diversité ne sera plus vue comme une menace, mais comme une source d’enrichissement..

15:38 Écrit par Pierre André dans Actualité, Religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

lundi, 12 janvier 2015

Au Sri Lanka, toujours du nouveau: un nouveau Président, un nouveau saint !

         Le voyage du pape François en République socialiste démocratique de Sri Lanka prévu pour ce mardi 13 prend un aspect quelque peu différent du programme initial. Au lieu d’être accueilli par  Mahinda Rajapakse, Président lors de l'élaboration du voyage,, il le sera par le Président Maithripala Sirinesa qui a remporté les premières élections présidentielles de l’année 2015 ce jeudi  8. De surcroit, Rajapakse a été accusé, dimanche, d’avoir fomenté un putsch en vue de conserver le pouvoir.  Cela fait désordre !

        Cette alternance inattendue n’inquiète pas outre mesure le Vatican.  Le père Fédérico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège s’est borné à déclarer son espoir  que ne surgisse aucun inconvénient susceptible de nuire à la sérénité et à la tranquillité de ce voyage.

        Au cours de son séjour, le papa va, notamment, canoniser un prêtre catholique oratorien, Joseph Vaz, qui fin XVIIème  siècle s’est opposé au pouvoir colonial hollandais voulant imposer le calvinisme en vigueur dans les Pays-Bas du Nord.   

Vaz.jpg

09:15 Écrit par Pierre André dans Actualité, Politique, Religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

dimanche, 11 janvier 2015

Sur la Trois de la RTBFbe, CAVANNA le co-fondateur de CHARLIE HEBDO.

Cavanna.jpg

        Grâce à l’émission noms de dieux, la chaîne publique belge de télévision francophone – la RTBFbe – dispose d’une richesse de documents qui lui permettent de présenter dans un moment d’actualité telle que le monde occidental le vit aujourd’hui, une vision réfléchie. Créée en janvier 1992 par le journaliste producteur Edmond  Blattchen, noms de dieux a reçu et reçoit encore des personnalités de la pensée contemporaine. Selon un schéma apparemment rigide, ces personnalités évoquent nos systèmes de valeurs morales, la religion, la philosophie, les opinions politiques, leur vision de la vie, de la mort.  

        Ainsi le dimanche 13 février 2000, Edmond Blattchen a reçu François Cavanna, un des fondateurs de Charlie Hebdo après que Hara-Kiri ait été interdit d’expression par la 5ème République. Cavanna , un esprit brillant écorché vif, révolté a fait le pari sur dieu de faire comme s’il n’existait pas. Sa révolte est de lutter contre  les  violences  humaines  quotidiennes  qui  vont  jusqu’à  l’exploitation  des souffrances des plus faibles. Sa colère de bête et méchant dénonce les gens de pouvoir et d’argent qui ont  les yeux plus grands que le ventre.

        Ce soir, dimanche 11 janvier 2015, sur la Trois, à 22h30, la RTBFbe rediffuse noms de dieux consacré à François Cavanna. Cette rediffusion (1) constitue un hommage très service public  à l’odieux acte de guerre commis à Paris contre Charlie Hebdo.

 

rtbf_la_trois.png

(1)  Revoir l’émission durant une semaine sur le Net, en cliquant sur www.latrois.be/revoir

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

ADDENDUM mis en ligne le lundi 12 janvier 2015 :

       Programmée le dimanche 11 janvier à 22h30, la rediffusion de l’émission noms de dieux consacrée à François Cavanna a été mise à l’antenne le lundi 12 janvier à 0h30. Tant à la Première en radio qu’au JT de 19h30, ce dimanche, il a été encore signalé noms de dieux à 22h30.

      À 22h30, les téléspectateurs découvrent, sur la Trois, un programme de variétés dédié à Je suis Charlie émis depuis Radio France sans le moindre bandeau annonçant le report de noms de dieux à une autre heure.

     Interrogée, ce lundi  la direction de la programmation TV et VOD (Video on demand) se borne à dire : les événements historiques d’hier ont modifié, non seulement toute notre programmation de la une en journée, mais également la programmation de la trois en soirée. C’est un peu court, les téléspectateurs méritent davantage de respect. À l’instar de Charlie Hebdo, nous trouvons  la RTBF bien conne de considérer sa grille comme un sable mouvant sur internet...

 

noms de dieux - latrois : programme du Dimanche 11 janvier à 22:30

Consultez les détails du programme noms de dieux - Dimanche 11 janvier - 22: 30. Résumé, casting, équipe de production, rediffusions.

13:06 Écrit par Pierre André dans Actualité, Culture, Media, Politique, Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

vendredi, 09 janvier 2015

... tout arrive !

        Au siècle dernier, début des années quatre-vingt,  il s’est raconté : Au rythme où la folie se répand, en 2014, le monde entier sera atteint. Mais y a pas de quoi s’affoler, personne ne s’en rendra compte car chacun sera fou. L’année 2014 écoulée, il est permis, en 2015, de constater  la réalité de ce propos !

ensor.jpg

21:53 Écrit par Pierre André dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

mercredi, 07 janvier 2015

Première élection présidentielle de l'année 2015.

Président Sri.jpg

        Le jeudi 8 janvier 2015 se déroulent les élections présidentielles en République socialiste démocratique de Sri Lanka. Soutenu par le parti United People's Freedom Alliance (UPFA) et candidatà sa réélection, le Président Mahinda Rajapaksa a envoyé le soir du réveillon un SMS bilingue (cinghalais, langue officielle, et anglais) dans lequel il présente ses vœux à la nation.

        Lors du dernier scrutin présidentiel qui a vu une participation de 70% du corps électoral (14millions sur une population de 21 millions), Mahinda Rajapaksa l’a emporté par 6.015.934 voix contre 4.173.185 à son rival Sarath Fonseka.

independent day.jpg

09:37 Écrit par Pierre André dans Actualité, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg