jeudi, 26 février 2015

Le 28 février, à noms de dieux, Edmond Blattchen reçoit KARIMA BERGER.

NDD BeK.jpg

        Dans sa prochaine émission  noms de dieux (1), Edmond Blattchen reçoit Karima Berger, présidente d’Écritures & Spiritualités. C’est le nouveau nom de l’Association des Écrivains croyants fondée en 1970 regroupant des auteur(e)s se  réclamant d’une des trois religions monothéistes.

NDD Berge.jpg

        Dans son ouvrage Éclats d’islam : chroniques d’un itinéraire spirituel, Karima Berger écrit : Je suis arabe et française, orientale et occidentale, musulmane et laïque, femme et écrivain, et tant de choses encore qui ne se disent pas. Ces sources qui m'animent et inventent chaque jour, je veux encore et encore les faire travailler ensemble car c'est dans les méandres de leurs flux que je surprends parfois mon reflet, mes reflets.

NDD B Rabia.jpg

        Cette dualité de Karima Berger se retrouve dans les divers chapitres de noms de dieux dont elle est l’invitée. Le titre en arabe s’écrit Rabi El Alamine et en français Le Seigneur des mondes. Le chapitre image est un diptyque de la plasticienne libyenne Wafa Abouan signifiant la demande et l’octroi du pardon. Pour la phrase, Karima Berger a opté pour une, datant du VIIIème siècle, de la mystique musulmane Rabia al-Adawiyya , Ô mon Dieu ! Si je T’adore par crainte de l’enfer, brule-moi en enfer ; et si je T’adore dans l’espoir du paradis, exclus-moi du paradis ; mais si je T’adore pour Toi seul, ne me cache pas Ta beauté impérissable ! Quant au pari, il alterne entre espoir et peur. Cette émission  noms de dieux se termine par une image surprenante.

NDD B KAR.jpg

        Née à Tinès en Algérie, diplômée de l’Université d’Alger, Karima Berger vit en France depuis 1975 .  Tous ses livres ont été édités en France, l’un - L’enfant des deux mondes - a été réédité, en français, à Alger aux Éditions El Ibriz. Aucun de ses livres n’a cependant connu une traduction en arabe.

NDD berger.jpg

        Comme j'aimerais qu'ils soient traduits en arabe ! hélas ce n'est pas (encore) le cas, je l'espère un jour. pour l'instant au Maghreb et en particulier en Algérie déplore Karima Berger qui n’est la seule écrivaine algérienne à faire le même constat. Même Assia Djebar, membre de l’Académie française, n’a eu de son vivant aucune de ses œuvres traduites dans la langue de son pays natal. En janvier 2015, la ministre de la Culture, Nadia Labidi a déclaré : nous allons traduire les romans d’Assia Djebar.

NDD Berg.jpg

         Compte tenu des articles 2 et 3 de la Constitution stipulant  L'Islam est la religion de l'Etat et L'Arabe est la langue nationale et officielle, le ministre des affaires religieuses, Mohamed Aïssa  souhaite certainement que les ouvrages de Karima Berger le soient également. En effet, selon le quotidien El Watan, le ministre des affaires religieuses se présentant comme réformateur, M. Aïssa replace l’Algérie dans sa profondeur stratégique, la Méditerranée et la pensée philosophique qui vient de Cordoue, avec laquelle il veut renouer en posant sereinement les termes d’un débat sociétal.

RTBF Deux.jpg

(1)    Diffusion  le samedi  28 février 2015 sur « la deux » vers 22h45. Rediffusion dans la boucle de nuit  sur « la deux » du 4 au 5 mars. Sans oublier, la possibilité de voir l’émission durant une semaine sur le Net, en cliquant sur www.ladeux.be/revoir

12:10 Écrit par Pierre André dans Actualité, Culture, Religion, Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

mardi, 24 février 2015

Le merci de SINÉ ...

zone siné.jpg

        Non, Siné n’est pas un ingrat (1). Il se rend compte qu’en le virant – malproprement – de Charlie-Hebdo, Philippe Val, son ennemi  à  vie, lui a évité de trouver la mort, le 7 janvier.

       Dans la dernière livraison de Siné Mensuel (2), le caricaturiste de 86 ans : j’aurais, sans le salvateur coup de pied au cul de prédateur-né, été probablement aux côtés de Charb et des autres (…) Donc, merci encore au vil spadassin, devenu sicaire en chef à France Inter et exécuteur des basses œuvres du nain, qui n’hésita pas non plus à virer sans ménagement, dès sa nomination, DidierPorte et Stéphane Guillon.

Siné février.jpg

(1)    Cfr Liège 28 du 22 janvier 2015

(2)    Siné Mensuel  - 6 € 10- En librairie liégeoise, le premier jeudi du mois.  La zone de Siné chaque semaine, le mercredi,  sur le site de Siné Mensuel  www.sinemensuel.com  … et c’est gratuit !

14:00 Écrit par Pierre André dans Actualité, Media | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

samedi, 21 février 2015

...où quand le privé vise à atténuer la rigueur fiscale du gouvernement wallon PS-cdH !

        Depuis le 1er janvier 2015, le régime des titres-service ne dépend plus du gouvernement fédéral mais des régionaux. En Wallonie, le gouvernement PS-cdH, Magnette-Prévot a décidé de ne pas augmenter la valeur faciale du titre-service  - 9 € - mais de réduire la déduction fiscale qui passe de 30% à 10%. La ristourne fiscale sera de 0,90 € au lieu de 2€70 par heure prestée lorsque l'utilisateur aura rempli, en juin 2016,  sa déclaration fiscale exercice 2016-année 2015.

        Réagissant à cette mesure gouvernementale wallonne, une grande surface en partenariat avec une entreprise de titres-services propose pour toute nouvelle inscription entre le 14 février et le 31 mars 2015 d’accorder 1000 points bonus supplémentaires  (valeur 10 €). De plus, 25 points bonus (valeur 0€25) pour chaque heure prestée par l’aide-ménagère sont également accordés. Le privé adoucit la rigueur du gouvernement wallon PS-cdH !

16:41 Écrit par Pierre André dans Actualité, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

mardi, 17 février 2015

Centre culturel arabe du Pays de Liège : danses orientales.

        Depuis novembre 2000, le Centre culturel arabe du Pays de Liège (1) est un point d’ancrage culturel. Sous la présidence de Nagy Sabbagh, il s’efforce d’ouvrir la vue la plus large sur le paysage de la culture arabe. Ses activités sont multiples et variées. Elles vont de la calligraphie à des débats, à des cours de langues à des projections cinématographiques, etc, etc.

orient bis.jpg

        Ainsi, ce samedi 21 février, au Centre culturel de Seraing, il organise le 10ème Festival de Danses Orientales. L’occasion pour  une vingtaine d’écoles – plus de deux cents danseuses et danseurs – de présenter danses classiques et folkloriques. Il y aura des chorégraphies originales mêlant éléments de danses orientales et celles du monde.

(1) Centre culturel arabe du Pays de Liège CCAPL - rue Henri Orban 1 à 4030 Grivegnée –Tél. 04/3427884 - Gsm:097/167909 - N° de compte: 001-3553651-35 - info@ccapl.be

20:40 Écrit par Pierre André dans Actualité, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

vendredi, 13 février 2015

Les belles phrases du mois de janvier ...

        Ouf, janvier et son cortège de réception de bons vœux sont clos. Au Théâtre national, il a fallu attendre une heure l’arrivée de madame Milquet recordwoman du retard. Partout, après le 7, il a fallu entendre discourir sur la liberté d’expression  avec des variantes telle ligne éditoriale et autres mots qui font bons dans la bouche. Partout, de bonnes résolutions ainsi à la RTBF, l’administrateur général a promis qu’en dépit des réductions budgétaires, il n’y aurait pas de licenciement. Dans le même discours, annonce de projets immobiliers à Charleroi et Reyers. Charleroi, la première pierre est posée, la dernière est annoncée pour 2017, celle de Reyers est prévue pour 2020.

        Grande fierté du bilan 2014 : le nombre de candidats aux élections de mai ayant eu droit à la parole grâce à la RTBF a dépassé les quatre cents. Jamais, il n’y en a eu autant. Ce que l’administrateur général omet de dire c’est qu’à quelques  exceptions près, tous ces heureux candidats sont PS, MR, ECOLO et cdH. En effet, comme Liège 28 l’a révélé le 2 avril, le Conseil d’Administration a décidé : Sont d’office invités, dans toutes les émissions d’interviews et de débats, (…) les partis suivants : PS, MR, ECOLO et CDH. Cette mesure inique a été prise sur proposition MR –fraîchement divorcé d’avec les Fédéralistes démocrates francophones (FDF)– acceptée à l’unanimité des administrateurs PS, ECOLO et cdH à l’issue d’un bref débat marqué d’un semblant de réticences démocratiques.

        De source sûre, journalisme d’investigation ou pas, il est assuré qu’aux prochaines élections fédérales, européennes et régionales, cette invitation d’office sera reconduite. La démocratie est brave fille !

13:29 Écrit par Pierre André dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

vendredi, 06 février 2015

BE05 0688 9447 0975, le bon numéro pour y virer 20 € et s'abonner au POISCAILLE.

Charlie.jpg

        En chiffres ronds, de 10.000, le nombre des abonnements à Charlie-Hebdo a bondi à 200.000, un rapport de 1à 20. Comme pareille augmentation constitue incontestablement un grand événement - par l’intermédiaire d’André Gilles en charge de ceux-ci -, le Collège provincial de Liège a décidé de s’y associer en souscrivant cinquante-six abonnements destinés à chaque conseiller élu (21 PS, 17 MR, 8 ECOLO, 8 cdH-CSP, 2 PTB+). L’esprit Charlie-Hebdo va-t-il déteindre sur les interventions des conseillers ? Si oui, les galeries du public seront combles et la tribune de presse davantage fréquentée !

poiscaille.jpg

        Tant qu’à traiter de presse satirique, évoquons celle de chez-nous, Le Poiscaille (1). Apparu sur le Net en février 2010, sous forme papier en octobre de la même -Le Poiscaille, première mouture est un authentique collector. Cinquante exemplaires (non) numérotés, huit pages en noir et blanc au prix de 50 eurocentimes !

        Aujourd’hui, ce journal satirique cent pour cent liégeois œuvre de jeunes pros vit une double crise, existentielle et économique. Crise existentielle propre aux êtres de qualité : à quoi bon être les meilleurs dans ce monde de … ?, crise accentuée par le petit nombre d’abonné(e)s qu’en toute transparence, ils avouent, 180. Leur souhait, en avoir 1000.

poiscaille abonné.png

         Dans le dernier numéro (paru) – le 42 sorti le 19 janvier -, les rédacteurs et les caricaturistes multiplient les appels aux abonnements. Trop de modestie et un rien de timidité leur font omettre d’indiquer, au premier coup d’œil, le numéro de compte. Il s’agit du BE05 0688 9447 0975.  Un bon mouvement, virer 20 € au BE05 0688 9447 0975. L’esprit Poiscaille le mérite. L’esprit Poiscaille est aussi un grand événement.

 

pois fin.jpg

(1)  Le Poiscaille – 17 Bd Saucy, 4020 Liège – Tél. 0473 27 84 38 - lepoiscaille.be – 3€50 le numéro – abonnement un an, 20€ - compte BE05 0688 9447 0975 - redaction@lepoiscaille.be

20:24 Écrit par Pierre André dans Actualité, Culture, francophonie, Liège, Media | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

mercredi, 04 février 2015

Théâtre de l’ÉTUVE : un programme chaud-show en ce mois froid de février !

étuve fév.jpg

        Le mois de février a beau être le plus court de l’année, il n’en demeure pas moins qu’il sera un des mois le plus chargé d’activités pour le Théâtre de l’Étuve.

        D’ordinaire, les spectacles de l’Étuve  ne sont pas représentés le dimanche, jamais le dimanche ! Sauf pour le dernier allemand du Caucase (1) , un spectacle de Raphaël Le Mauve, Grand Prix du Théâtre 2013 organisé par l’ Association Création Théâtre (ACT). Sans résumer – c’est impossible - le dernier allemand du Caucase, disons qu’il s’agit d'humour poétique - trash et  politiquement très incorrect... un régal... !

étuve canta.jpg

        Retour la semaine suivante, à la normale si l’on peut dire. Enfiler un vendredi 13, une Saint-Valentin, une chorale d’une vingtaine de personnes sur la scène minuscule de l’Étuve, c’est normal ? Peu importe la réponse, le concert, dirigé par Line Adam, d’I canta Storia (2) vaut le déplacement. I Canta Storia conte en chansons l’histoire d'une Italie multiple tissée de jours de liesse et de déchirements, d'émigration difficile, de foi vivante et de croyances populaires, de nostalgie et de révolte. C’est tout simplement merveilleux… !

étuve casse.JPG

        Celles et ceux qui ont choisi de passer le réveillon de Nouvel An dans la cave de l’Étuve vont retrouver avec plaisir Les casse-pieds sonnent toujours deux fois (3). Ce spectacle de John Grégoire et Carine Lipeville fait littéralement le tour du monde  des raseurs, importuns, casse-culs, chieurs, enquiquineurs, crampons, malavisés, gêneurs et autres trouble-fête qui entourent le quotidien des autres. Sans oublier que les autres dont Sartre a dit qu’ils sont l’enfer sont tout aussi raseurs, importuns, casse-culs, chieurs, enquiquineurs, crampons, malavisés, gêneurs et autres trouble-fête. Bref, nul(le) ne s’en tire mais chacun(e) rigole !

        Sur le site du Théâtre de l’Étuve - www.theatre-etuve.be - , il est loisible d’avoir via You Tube un avant-goût de ces différents spectacles à l’affiche.

étuve.png

(1)  le dernier allemand du Caucase vendredi 6, samedi 7 février à 20h15 et dimanche 8 à 15h30 -PAF 15€ et 12 € - Réservation : par courriel à reservationetuve@gmail.com ou par SMS au 0492/56.29.10

(2)  I canta Storia – vendredi 13, samedi 14 février à 20h15 - PAF 15€ et 12 € - Réservation : par courriel à reservationetuve@gmail.com ou par SMS au 0492/56.29.10

(3) Les casse-pieds sonnent toujours deux fois – en février, vendredi 20 et 27(complet), samedi 21 (complet) et 28 à 20h15 et mars, vendredi  6, samedi 7 à 20h15 - PAF 15€ et 12 € - Réservation : par courriel à reservationetuve@gmail.com ou par SMS au 0492/56.29.10

18:43 Écrit par Pierre André dans Actualité, Art, Loisirs, Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg