lundi, 30 mars 2015

Alors raconte ...

pape François.jpg

        Comme on dit familièrement, le pape François n’a pas sa langue en poche. On se souvient de certaines phrases telles à destination des journalistes : soit attentif à ne pas devenir un intellectuel sans intelligence ou attention à ne pas devenir un défenseur à outrance de l’éthique sans bonté.

        Les cardinaux eux se souviennent de l’avoinée reçue à la Noël avec des expressions hôpital de campagne pour l’Église ou encore l’Altzheimer spirituel et nous en taisons d’autres du même cru.

        La semaine dernière, le pape François s’en en pris aux commérages, le terrorisme des commérages. Plutôt qu’arborer je suis Charlie, nombre peuvent afficher je suis terroriste ! … alors, alors raconte-nous ce qui est arrivé, comment ça s’est passé … a chanté autrefois Gilbert Bécaud.

 

11:52 Écrit par Pierre André dans Actualité, Religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.