lundi, 30 mars 2015

Alors raconte ...

pape François.jpg

        Comme on dit familièrement, le pape François n’a pas sa langue en poche. On se souvient de certaines phrases telles à destination des journalistes : soit attentif à ne pas devenir un intellectuel sans intelligence ou attention à ne pas devenir un défenseur à outrance de l’éthique sans bonté.

        Les cardinaux eux se souviennent de l’avoinée reçue à la Noël avec des expressions hôpital de campagne pour l’Église ou encore l’Altzheimer spirituel et nous en taisons d’autres du même cru.

        La semaine dernière, le pape François s’en en pris aux commérages, le terrorisme des commérages. Plutôt qu’arborer je suis Charlie, nombre peuvent afficher je suis terroriste ! … alors, alors raconte-nous ce qui est arrivé, comment ça s’est passé … a chanté autrefois Gilbert Bécaud.

 

11:52 Écrit par Pierre André dans Actualité, Religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

jeudi, 26 mars 2015

Deux noms de dieux diffusés le même jour sur 2 continents, l'Amérique et l'Europe avec en invités, respectivement Jean-François Kahn et Jacques Vigne.

NDD.jpg

        Il y a près de trente ans que Jacques Vigne, l’invité d’Edmond Blattchen à noms de dieux (1) a quitté la France. Ce psychiatre à l’âge de 30 ans est parti en Inde où il a suivi les enseignements de Swami Vijayananda, un disciple français de Ma Anandamayi, une des grandes figures spirituelles de l’hindouisme au 20ème siècle. Il y pratique la méditation et écrit des ouvrages tels Le Maître et le thérapeute et Le Mariage intérieur et la mystique du silence.  Ses ouvrages publiés notamment chez Albin Michel ont un grand succès. En sorte que Jacques Vigne revient tous les deux ans en France et en Belgique. Il prononce des conférences et y anime des séminaires de méditation. Il facilite des passerelles entre les savoirs traditionnels de l’Orient et ceux, scientifiques, de l’ Occident.

        Reçu à noms de dieux, il en a réécrit le titre nom de dieux et des déesses. Sa phrase est une citation de Confucius : Si on veut être heureux et rendre les autres heureux, on a besoin de deux qualités : l’attention et l’altruisme. Son pari est qu’un jour, les religions se fédèrent.

        Le jour de la première diffusion de l’émission noms de dieux consacré à Jacques Vigne, à 23h00, sur un autre continent, l’Amérique, a lieu la rediffusion, à 10h30, sur CANAL SAVOIR de noms de dieux ayant en invité Jean-François Kahn. Les produits culturels de qualité de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont appréciés à l’extérieur et nous inscrivent sur la carte du monde (cfr Liège 28 du 3/8/2012). CANAL SAVOIR, une chaîne de TV formée par un consortium d’Universités et de Collèges du Québec, diffuse en 2015 au Canada et une partie des USA, des noms de dieux dont les invité(e)s sont Caroline Fourest, Thierry Janssen, Jacques Vergès, Fédérico Mayor, Michel Onfray, Henri Laborit, Clémentine Falk. Que du beau monde !

NDD Savoir.jpg

(1) Diffusion  le samedi  28 mars 2015 sur « la deux » vers 23h00. Rediffusion sur « la deux » dans la boucle de nuit du mercredi 1er  au jeudi 2 avril. Sans oublier, la possibilité de voir l’émission durant une semaine sur le Net, en cliquant sur www.ladeux.be/revoir

12:43 Écrit par Pierre André dans Actualité, Spiritualité, Télévision | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

lundi, 23 mars 2015

Le pacte social de la République Française est violé.

FRANCE Intérieur.jpg

        À la grosse louche, un électeur français s’est abstenu au premier tour des départementales. On s’attendait à cette abstention massive. Le gouvernement Valls en a appelé au sens républicain des Françaises et des Français.

        Huit obédiences maçonniques dont le Grand Orient de France, la Fédération française du Droit Humains ont fait de même. La République repose sur un pacte social qui donne aux citoyens des droits, parmi lesquels le droit de vote, fondement de la démocratie représentative, mais qui leur assigne également des devoirs. Ne pas céder à la tentation de l’abstention est un devoir et rien ne justifie en effet de renoncer à l’exercice du droit fondamental de voter. L’abstention ne sert que celles et ceux qui veulent affaiblir la République en la livrant au piège des extrémismes.

17:56 Écrit par Pierre André dans Actualité, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

vendredi, 20 mars 2015

Compagnie royale L'ARLEQUIN met à l'affiche L'ETRANGER d'Albert Camus.

 

ARLEQUIN brouwers.jpg

        L’assassinat de Georges Wolinski par les frères Kouachi a été ressenti comme un drame personnel au théâtre Arlequin. Par trois fois, Georges Wolinski est venu, la saison 1985-86, voir, à l’Arlequin, l’adaptation à la scène de son album À bas l’amour copain. En ce temps-là, l’adaptation et la mise en scène a été réalisée par José Brouwers qui évoque ces rencontres. Comme les autres victimes du 7 janvier 2015, Georges Wolinski a été la cible du terrorisme dont Albert Camus a dit : le terrorisme est un crime qu’on ne peut excuser.

        Cette phrase comme d’autres telle mal nommer les choses, c’est ajouter aux malheurs du monde figurent dans l’à propos tracé par Camille Fernandez et José Brouwers. Cet à-propos permet au public de se remémorer les grandes lignes de la vie de ce Prix Nobel de littérature en 1957. Ce prologue rappelle que le fondement de la philosophie camusienne est l’absurde.

Arlequin étraner.jpg

        En adaptant pour la scène ce roman L’Étranger,(1) José Brouwers n’a nullement trahi l’auteur. La pièce commence par cette phrase Aujourd'hui, maman est morte. Dès ce moment, l’indifférence au monde affichée par Meursault (Pierre Ligot) bascule et l’amène, toujours indifférent devant un jury d’assises qui le condamne pour le meurtre d’un Arabe à la peine capitale. Serge Swysen interprète avec justesse les multiples personnages qui relancent la trame de la pièce. Le décor de Philippe Waxweiller est minimaliste mais il rend toute l’atmosphère d’Alger et de son soleil. Les costumes imaginés par Marie-Josée Delecour contribuent au succès de L’Étranger.

ARLEQUIN logi.jpg

 

(1)vend. 20 mars,  sam 21  , vend. 27 à 20h30 – info@theatrearlequin.be – Compagnie  royale

 l’Arlequin – rue Rutxhiel -

10:09 Écrit par Pierre André dans Actualité, Art, Culture, Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

dimanche, 15 mars 2015

EUROVIDEO 2015 met Liège sur la carte de l'Europe de Donostia-San Sebastian à Kaliningrad !

SONY portapak.jpg

        En 1965, Sony met sur le marché un appareil qui va bouleverser notamment l’art et donner naissance à ce que l’on appelle vidéographie. Dès 1971, sous l’impulsion de Robert Forget, cinéaste à l’ONF (Office National du Film) s’ouvre au 1604, de la rue Saint-Denis, à Montréal, le siège de Vidéographe, un temple de la création. Il faut attendre 1975 avant que le terme vidéographie apparaisse dans les dicos français. Le terme vidéaste y fait son apparition en 1982.

         Les artistes se sont mis à l’art vidéo depuis bien avant. Ainsi, le Centre de production de la RTBF-Liège dirigé par Robert Stéphane a lancé dès 1976 Vidéographie, la première émission en Europe consacrée à l’art vidéo. Durant 135 émissions, téléspectatrices et téléspectateurs découvrent notamment les œuvres de Nam June Paik, Jean-Luc Godard, Jacques-Louis Nyst, Danièle Nyst, les frères Dardenne et autres Jean-Claude Riga, Jacques Charlier, Jacques Lizène, etc.

Vidéographies.jpg

        En 2003, l’ASBL Vidéographies avec s est fondée. Ancrée à Liège, elle vise à entretenir le mouvement des images et le choc des imaginaires. Ses objectifs sont de promouvoir la création, l'expérimentation et les arts numériques par l'organisation d'événements et la production d'émissions TV.

        En liaison avec Mons - capitale culturelle européenne 2015  avec Pilsen (jumelée avec Liège) - Vidéographies en partenariat avec le Ludwig Forum d’Aix-la-Chapelle, Duplex 100m² de Sarajevo et Tabakalera de Donostia-San Sebastian organisent les 17, 18 et 19 mars Eurovidéo 2015 (1). Sous ce nom, une compétition de jeunes créateurs européens qui, grâce à RTC-Télé Liège, sera diffusée dans quatre villes d’Europe et une de Russie, Kaliningrad de manière à ce que les téléspectatrices et téléspectateurs puissent décerner le Prix du public européen. Quant au Grand Prix Eurovidéo 2015, il est attribué par un jury de professionnels européens de l’art contemporain.

        Eurovidéo 2015 est aussi l’occasion de montrer une vingtaine de vidéos en provenance des États-Unis, de Corée du Sud, de Bosnie-Herzégovine, d’Allemagne, de Belgique, de Hollande. La salle du Théâtre de Liège durant les trois jours du Festival se métamorphose en Café Europa pop up. Un concept de Mons 2015, inspiré de la tradition des cafés, lieux emblématiques de la mixité sociale, le Café Europa est un lieu de convivialité connecté (…) Au Café Europa, on perçoit la valeur du do-it-yourself et de l’open source et la chance de redéfinir ensemble le lien social.

Mons 2015.jpg

(1)    Théâtre de Liège – Salle de l’œil vert – 20h

Vidéographies.jpg

ADDENDUM

PALMARÈS DE L’EUROVIDÉO 2015            

PRIX DU PUBLIC DES CAFÉS EUROPA (Liège, Mons, Donostia-San Sebastian, Skopje, Sarajevo, Kaliningrad)

Ex aequo : POINT OF VIEW  de Sasha Tatic ( Bosnie Herzegovine) et METE-O-ROLOGY  de Fernando Visokis et Thiago Parizi (Finlande).

 

PRIX DÉCERNÉS PAR LE JURY PROFESSIONNEL EUROPÉEN composé de Miriam Lowack (Aachen), Pierre Courtin (Sarajevo), Victor Iriarte Onate (Donostia-San Sebastian), Wolf Kuehr (Mons 2015), Zoé Tabourdiot (Mons 2015), Anne Francoise Lesuisse (Liège). Francoise Safin (Liège), Marc Emmmanuel Melon (Liège), Robert Stéphane (Liège)

Prix Innovation  LAGOS SAND MERCHANTS de Kahrima Ashadu (Pays Bas)

Prix Innovation  THIS IS BRITAIN de Pablo Saura (Grande Bretagne)

GRAND PRIX EUROVIDÉO 2015 : LE MAROC DE DEMAIN  de Younes Baba Ali (Belgique)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Biographie du récipiendaire du Grand Prix EUROVIDÉO 2015monsieur Younes Baba-Ali

 

Né en 1986 à Oujda, au Maroc, Younes Baba-Ali vit dès le plus jeune âge à Nantes, où il fut initié à la création artistique par l’artiste polonais Ryc’ho Swierad Ryszard. Après ses études de graphisme à Nantes, il entame ensuite son cursus à l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, où il obtient son Diplôme National d’Art Plastique avec mention en 2008. Entre 2006 et 2008, il participe a divers événements artistique à Strasbourg, tel que l’exposition collective “3 days exhibition concept“ organisée par Frank Bragigand au CEAAC.

Par la suite, il réalise un séjour de 6 mois à Wroclaw, en Pologne, qui lui permit de travailler avec le centre d’Art des nouveaux Médias “Wro Art Center“ où il y réalisa l’installation vidéo intitulée “Différence“. Il fût ainsi invité par la curatrice polonaise Dorota Hartwitch dans ce même centre, pour une résidence de 3 mois qui lui permit de créer l’installation sonore “Horn Orchestra“ et de participer à la biennale “WRO 09“ avec l’installation “Sound Neon“. Depuis 2008 il participe à plusieurs expositions et biennales internationales, comme la Biennale “Art In Marrakech“; la BJCEM Biennale de Skopje, Macedoine; Sketch Gallery, Londres; “FIAV 09“, Catania, Sicile; “Brick+Mortar International Video Art Festival“, Greenfield, USA; “Espacio Menos Uno“, Madrid; “Loop Video Art Festival“, Barcelone; “Interférence“, Breda, Hollande; CEAAC, Strasbourg; “In-Sonora Sound Art Festival“, Madrid et “La Galerie du Syndicat Potentiel“, Strasbourg.

 

23:15 Écrit par Pierre André dans Actualité, Art, Culture, Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

vendredi, 13 mars 2015

Théâtre de l’ÉTUVE : un programme PYTHONESQUE en mars, accueil délirant du printemps!

        Au réveillon de Nouvel-An, le théâtre de l’Étuve a présenté avec succès l’œuvre originale de son co-directeur John Grégoire, Les casse-pieds sonnent toujours deux fois. Un succès confirmé en février et début mars devant des salles remplies.

        En vue de se réjouir davantage encore de l’arrivée du printemps, l’Étuve a invité la Compagnie Zeron Tropa  de Michel Udiany à présenter des sketches inspirés de l’humour déjanté des Monty Python’s  (1). Cet humour a fait plier de rire de 1969 à 74 les Britanniques. Durant cette période, la très sérieuse BBC a diffusé cette émission au point de la rendre cultissime. Le très sérieux Oxford English Dictionary  a enrichi la langue anglaise d’un néologisme  Pythonesque qui se définit : denoting or resembling  the absurdist or surrealist humour or style of Monty Python’s Flying Circus.

MOnty Python's Recto.jpg

        Le très sérieux et talentueux Michel Udiany - professeur d'histoire, comédien (notamment au Café de la gare et à Bobino), auteur dramatique et romancier – a écrit et mis en scène Monty Python’s et maintenant, quelque chose de complétement différent. Un spectacle qui tranche avec Quatorze présenté en août 2014, au Monument interallié, à l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale.

étuve.png

(1)    Sam. 21 mars (20h15), dim. 22 mars (15h), vend. 27 et sam.28 mars (20h15)  PAF 10 et 13 €  Réservations : Tél. 0492 56 29 10  Courriel reservationetuve@gmail.com

16:26 Écrit par Pierre André dans Actualité, Art, Loisirs, Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

dimanche, 08 mars 2015

Trop de vertu tue la vertu (proverbe suisse).

        Fin mars, le gouvernement de la Confédération suisse va soumettre en consultation populaire le deuxième volet de sa stratégie énergétique. La ministre des Finances, Eveline Widmer-Schlumpf va proposer d’appliquer à partir de 2021, comme moyen incitatif, une taxe climatique et une taxe sur l’électricité. Le Conseil fédéral y voit un moyen efficace de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d’augmenter la part des énergies renouvelables tout en améliorant l’efficacité énergétique.

        Le parti des Vert’libéraux (PVL) se targuant d’ouvrir une voie royale aux projets trop timides du gouvernement ont proposé d’établir une taxe sur les énergies polluantes qui remplacerait la TVA actuellement perçue sur l’ensemble des biens et services. Cet impôt antisocial et compliqué de l'avis du PVL rapporte annuellement 22 milliards de francs (forcément suisses) à la Confédération soit le tiers de son budget. La proposition des Vert’libéraux a été soumise à la votation ce dimanche.

        Dès fin janvier, le PVL a su par un sondage que sa proposition ne l’emporterait pas. Néanmoins, il gardé la foi en déclarant qu’il serait très déçu s’il n’obtenait pas un minimum de 20% de oui. Le résultat de la votation est d’une cruauté totale. Le non recueille 92% ne laissant que 8% au oui. Pour une déception c’en est une ! La consolation des Vert’libéraux est qu’en 1929, une initiative n’a obtenu que 2%7 de oui. Il y a eu pire, donc y a pas le feu au lac !

 

22:29 Écrit par Pierre André dans Actualité, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

dimanche, 01 mars 2015

RIO HAUTE COUTURE DU DESSIN AU DÉFILÉ, une expo au CTLM à Verviers.

affiche-RIO-213x300.jpg

        Dans les pays d’Europe et d’Amérique de tradition chrétienne se célèbre le Carnaval, héritage en quelque sorte des saturnales romaines. Les festivités du Carnaval différent de régions et régions. Le plus populaire au monde – deux milliards de téléspectateurs – est celui de Rio de Janeiro qui attire des centaines de milliers de spectateurs.

Rio fille.jpg

         Le Centre touristique de la Laine et de la Monde (CTLM) de Verviers a confié à Alain Taillard le soin de présenter les coulisses de ce Carnaval sous le titre RIO, haute couture, du dessin au défilé (1). Tombé en amour du Carnaval de Rio, Alain Taillard est, fait rare pour un Européen, devenu, depuis 2008, un des  destaques, personnages costumés, au sommet de l’un des chars de l’Escola de Samba de Mangueira.

Rio mangueira.png

        Ces écoles – rien à voir avec celles de Jules Ferry ou Joëlle Milquet – sont des modèles sociaux où l’on s’amuse, chante, danse en vue du Carnaval. Celui de Rio est une compétition avec ses règles et ses classements. Ne sont admis à défiler, 62 à 85 minutes, sur l’Avenida Marquês de Sapucaí où, en 1984, l’architecte Oscar Niemeyer a édifié la Passarela do Samba (le Sambodrome)  que les meilleures écoles de la ville (plus de 12 millions d’habitants).

Rio costumes.jpg

         L’Escola de Samba de Mangueira et Escola de Samba Portela ont le record des titres de championnes du Carnaval, titre accordé par  les trente sis jurés de la LIESA (Liga Independente das Escolas de Samba do Rio de Janeiro) selon neuf critères tels les percussionnistes, la qualité de la samba, l’évolution du défilé, le thème, les costumes, la chorégraphie, la porte-drapeau.

Rio Liesa.jpg

         Le Carnaval de Rio est une compétition et l’on s’y prépare sous la direction du carnavalesco qui choisit le thème, la musique, les personnes-clés. On crée, on taille, le tout dans le plus grand secret. Comme l’a souligné Michèle Corin, directrice du CTLM, à l’inauguration . la semaine du carnaval, ce sont aussi quelques jours durant lesquels chacun, riche ou exclu de la croissance, se plonge à corps perdu dans une fête qui suspend un temps les différences sociales et contribue à résoudre certains conflits sociaux. Tout au long de l’expo, l’équipe du CTLM a prévu une série d’animations qui vont notamment  de la soirée brésilienne à la création de costumes carnavalesques par les écoles et associations verviétoises.

Rio couture.jpg

 

(1)   RIO, haute couture, du dessin au défilé - Centre Touristique de la Laine et de la Mode (CTLM), rue de la Chapelle, 30 à 4800 Verviers  - du mardi au dimanche de 10h à 17h. jusqu’au 22 mai - Renseignements : 087 30 79 20 – www.aqualaine.be

       
 

 

 

00:05 Écrit par Pierre André dans Actualité, Art, Culture, Musique, Social | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg