dimanche, 18 octobre 2015

"AU BONHEUR DES MORTS" de Vinciane Despret fait la joie du Canard enchaîné ...

 

LIEGE vinciane.png

        Une des tâches assignées aux philosophes est de combattre les idées reçues et de proposer de nouvelles idées qui deviendront (éventuellement) reçues en d'autres temps. Professeur de philosophie à l’ULg,  Vinciane Despret dans un ouvrage Que diraient les animaux si... on leur posait les bonnes questions publié en 2012 dans la collection Les Empêcheurs de penser en rond, amène les lecteurs à se demander si les animaux n’ont pas un sens de l’humour bien à eux.

        Paru en 2015, dans la même collection,  Au bonheur des morts de Vinciane Despret vaut à son auteure quinze lignes dans Le Canard enchaîné (14/10) sous le titre Ô FUNÉRAILLES ! L’hebdomadaire de se gausser de l’expression Faire son deuil qui est devenue un dogme et de se réjouir qu’avec les précautions universitaires d’usage, la liégeoise Vinciane Despret lui fasse un sort. Les morts ne le sont que si on cesse de s’entretenir avec eux (…), la mort n’est pas une question de tout ou rien. En conclusion, un bon livre  pour faire le deuil à de nombreux préjugés.

17:18 Écrit par Pierre André | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.